Nadora Mag

Comment renforcer son système immunitaire ?

Nous évoluons entourés de microbes, présents dans l’environnement et les personnes que nous fréquentons (transports en commun, travail, famille, etc), sans compter les épidémies saisonnières et la pandémie de coronavirus, qui mettent notre organisme à rude épreuve ! Voici plusieurs suggestions salutaires pour renforcer notre immunité naturelle.

Qu’est-ce que le système immunitaire ?

Le système immunitaire correspond à l’ensemble des mécanismes de défense du corps. On considère deux types d’immunité : innée et acquise. L’immunité innée est la première à réagir face à une infection par le biais de plusieurs mécanismes dont l’inflammation, les cellules qui phagocytent – ou détruisent – les corps étrangers, et la barrière de la peau. L’immunité acquise agit par l’intermédiaire des lymphocytes (certains globules blancs).

Manger sainement pour un bon système immunitaire

Comment renforcer votre immunité ?

Choisissez de bien vous nourrir 

Une alimentation saine et locale constituée de produits issus de l’agriculture biologique (dépourvus d’additifs artificiels), riche en légumes frais et colorés, en grains entiers, en fruits ainsi qu’en protéines animales et végétales, se révèle indispensable au bon fonctionnement du système immunitaire.

Supplémentez-vous en vitamines et minéraux

La supplémentation en vitamines et minéraux est nécessaire pour compenser les pertes dans les aliments, moins denses qu’autrefois. En cause ? L’agriculture de masse, l’utilisation des fertilisants chimiques, le transport de denrées d’un pays à l’autre, les pluies acides, etc.  Immunité renforcée de Terravita propose une synergie complète à base de pollen de fleur, gelée royale et échinacée riches en nutriments essentiels.

Les carences les plus courantes concernent la vitamine A, la vitamine C et le zinc.

Pratiquez une activité physique régulière avec modération 

Faire de l’exercice améliore la circulation du système lymphatique et, par conséquent, la capacité immunitaire. Toutefois, trop d’exercice peut épuiser le système immunitaire et réduire son activité. Bouger au quotidien oui, mais sans excès !

Prenez soin de votre microbiote 

Les chercheurs savent aujourd’hui qu’un grand nombre de nos cellules immunitaires se situent dans l’intestin. Les bactéries qu’il contient, autrement appelé microbiote ou flore intestinale, jouent un rôle de défense majeur contre les agents pathogènes. Il est essentiel de préserver l’intégrité de ce milieu pour maintenir de bonnes défenses immunitaires, en consommant par exemple des probiotiques.

Les ingrédients indispensables du système immunitaire

  • Les oligo-éléments : zinc
  • Les vitamines : A, C, D3
  • La phytothérapie : échinacée
  • Les produits de la ruche : miel, pollen de fleurs, gelée royale, propolis
  • Les probiotiques et ferments lactiques
  • Les molécules : coenzyme Q10
  • Les superaliments : baies de goji, chou kale, ail noir, spiruline, klamath, chlorella
  • Les épices : gingembre, curcuma

Utilisez des ingrédients naturels pour booster votre immunité 

Agrémentez vos repas d’aliments riches en :

  • Vitamine A (foie de morue et huile de foie de morue, foie animal, jaune d’œuf consommé coulant, beurre)
  • Vitamine C (poivron jaune ou rouge, cassis, chou frisé, citron)
  • Zinc (huître crue, bœuf, sésame grillé)
  • Superaliments (baies de goji, chou kale)
  • Algues (spiruline, klamath, chlorella…)
  • Produits de la ruche (gelée royale, propolis, miel, pollen)
  • Épices (gingembre, curcuma)
  • Aliments fermentés dotés en probiotiques (choucroute crue, cornichons, miso)
  • Aliments frais (ail noir et brocoli)
  • Boissons (thé vert, kombucha, kéfir)

Tous stimulent le système immunitaire et possèdent des propriétés anti-fatigue et anti-inflammatoires.

Consommez suffisamment de protéines 

Les muscles, les neurones, la peau, les neurotransmetteurs et les anticorps sont constitués de protéines. Assurez-vous de consommer moins de glucides (pain, pâtes, riz) et davantage de protéines animales (œufs, poissons, viandes et volailles) et végétales (graines, légumineuses).

Évitez l’excès d’hygiène

Trop d’hygiène et d’aseptisation peuvent nuire à la santé. Le système immunitaire a besoin de se confronter aux bactéries et aux virus pour savoir les combattre. La vie à la campagne, zone où les allergènes sont les plus nombreux et la présence d’animaux, porteurs éventuels de bactéries, réduisent le risque de développer de l’asthme ou des allergies, notamment chez les enfants.

Réduisez votre consommation de glucides simples 

Les sucres raffinés réduisent la capacité des globules blancs à éliminer les virus et les bactéries. Consommer 100 grammes de glucides (glucose, fructose, saccharose, miel ou jus d’orange) diminue la qualité de l’immunité jusqu’à cinq heures après la consommation.

Traitez vos intolérances alimentaires 

Découvrir et traiter vos éventuelles intolérances alimentaires permet de libérer le système immunitaire, qui doit se mobiliser pour combattre ces agressions. Il peut ainsi mieux se concentrer sur la défense générale de l’organisme.

Réduisez votre niveau de stress 

En cas d’infection, le stress chronique et psychologique entraîne une réduction des défenses immunitaires. En cause, les récepteurs bêta2-adrénergiques, spécifiques aux hormones adrénaline et noradrénaline exprimées à la surface de nombreuses cellules de l’organisme, dont les cellules immunitaires. Stimulés par les hormones du stress, ces récepteurs inhibent la réponse de certaines cellules immunitaires et empêchent l’élimination des virus.

Veillez à dormir suffisamment

Le corps se régénère pendant le sommeil et le repos.

Bien dormir permet de recouvrer ses facultés psychologiques, physiques, et plus de bien-être. Le manque de sommeil et la fatigue fragilisent l’organisme.

Une bonne qualité de sommeil le rend plus résistant aux infections. Soyez à l’écoute de vos besoins et organisez une routine pour dormir bien et suffisamment.

Dormir suffisamment est important !

Conclusion

La santé immunitaire est accessible à tous. Pour cela, il est nécessaire de reconnaître les éléments qui vont la déstabiliser et lui nuire tout en s’appropriant les bonnes habitudes à appliquer au quotidien.

Sources

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/microbiote-intestinal-flore-intestinale

https://presse.inserm.fr/quand-le-stress-affaiblit-les-defenses-immunitaires/38527/?fbclid=IwAR0AQRVk9bF82BDLfGKNvuyRn2NtpYglm6eSm-1KrQkmM0vH-3FerivEtIg

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/allergies

Les articles en relation

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello