Acerola

Origine de l’acérola

L’acérola est le fruit comestible d’un arbuste commun de la forêt amazonienne. Ses baies de couleur rouge ou jaune ressemblent à des cerises et contiennent trois graines amères au goût très caractéristique. Elles pèsent entre vingt et quarante grammes.

Les indiens d’Amazonie les consommaient pour soutenir la vitalité, le foie et la digestion. Les conquistadores espagnols en ont rapidement découvert les vertus. Leur nom scientifique, « é », a été donné au XVIIIe siècle par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778) en hommage au médecin et botaniste italien Marcello Malpighi (1628-1694).

L’acérola a longtemps été utilisé par les navigateurs pour prévenir les carences en vitamine C, avant de susciter l’intérêt du marché de la supplémentation à partir des années 1950.

Baies d'acérola

La supplémentation en acérola utilise les baies de l’arbre du même nom, qui pousse à l’état naturel dans les régions tropicales et subtropicales d’Amérique du Sud. Ces baies gorgées de vitamine C biodisponible, autrement dit facilement assimilable par l’organisme, rencontrent un succès important depuis quelques années en qualité de « super-aliment ».

Les fruits d’acérola contiennent un taux élevé de vitamine C, jusqu’à trente fois supérieur à celui de l’orange.

Composition de l’acérola

Les fruits d’acérola contiennent un taux élevé de vitamine C (acide L-ascorbique), jusqu’à trente fois supérieur à celui de l’orange. La quantité moyenne contenue dans 100 grammes de pulpe s’élève à 1,8 gramme de vitamine C.

Les fruits contiennent des vitamines A et B, des bioflavonoïdes, des caroténoïdes, des polyphénols, des fibres végétales et des minéraux comme le calcium et le phosphore.

La vitamine C est très sensible à la chaleur, il est donc important de prendre des précautions d’usage lors de sa conservation et sa transformation.

Cette richesse en vitamine C hautement assimilable par l’organisme contribue au succès de l’acérola en tant que « super-aliment » ou aliment hautement nutritif, recherché notamment pour son effet « coup de fouet » sur l’organisme.

Bienfaits de l’acérola

La vitamine C contenue dans la baie d’acérola joue un rôle important dans le métabolisme humain. Le corps ne produit pas de vitamine C par lui-même et doit en absorber tous les jours, que ce soit dans l’alimentation ou sous forme de suppléments.

La vitamine C :

  • Participe à la synthèse du tissu conjonctif (collagène) et des hormones, ainsi qu’à la cicatrisation
  • Est essentielle à l’immunité, développe les défenses naturelles et permet une meilleure adaptation au stress
  • Agit dans le métabolisme et l’élimination du cholestérol
  • Est un antioxydant puissant qui protège les cellules contre les radicaux libres et le stress oxydatif
  • Aide à éliminer les métaux lourds (plomb, mercure, cadmium) 
  • Est un anti-fatigue majeur
  • Facilite l’absorption du fer dans l’organisme, notamment le fer non-héminique d’origine végétale.

Les antioxydants contenus dans les baies soutiennent la vitalité et aide à protéger l’organisme des radicaux libres à l’instar de la vitamine C.

La vitamine A et la vitamine B participent notamment au maintien d’une peau saine et éclatante. Elles sont essentielles à la croissance, à la vision, au renouvellement des cellules et au fonctionnement du système immunitaire.

Les minéraux sont importants dans plusieurs fonctions métaboliques tels que la solidité du squelette (os et dents), la conduction nerveuse et l’énergie cellulaire.

Les antioxydants contenus dans les baies participent à protéger l'organisme du stress oxydatif, soutenant la vitalité et le tonus. 
Femme d'âge mûr qu iprend le soleil

Posologie de l’acérola

On trouve l’acérola en gélules, poudres, en comprimés à croquer et sous forme de jus dilué.

La dose maximale conseillée s’élève à un gramme par jour de pulpe de fruit du fait de la forte concentration en vitamine C. Il est conseillé de privilégier des compléments alimentaires contenant au moins 120 mg de vitamine C naturelle.

Prendre généralement une gélule par jour avec un grand verre d’eau, de préférence le matin. Il est possible de prendre 2 gélules par jour (une le matin et une le midi) en cas de refroidissement ou de fatigue soudaine, en suivant le dosage du conditionnement ou les recommandations d’un thérapeute. Toutefois, une fatigue chronique non résolue doit faire l’objet d’une consultation chez le médecin.

Précautions d'emploi et contre-indications

Les femmes enceintes ou allaitantes doivent demander conseil à leur médecin.

À consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello