Aloe Vera

Origine de l’aloé vera

L’Aloe Vera est une plante grasse arborescente de la famille des liliacées qui apprécie les zones chaudes et sèches. Originaire d’Afrique et de certaines iles de l’océan Indien, l’aloe vera est utilisée depuis l’antiquité par les Égyptiens et les Grecs.

L’Aloe Vera mesure environ 80cm de haut et possède de longues feuilles vertes pointues et charnues généralement entourées de petites épines.

Aujourd’hui, les cultures commerciales se font essentiellement en Amérique centrale, en Asie du sud-est et en Australie, mais on en trouve également sur le pourtour méditerranéen.

Dans la partie comestible de la feuille, on y retrouve des acides aminés, des minéraux, des vitamines et de nombreuses enzymes.
Aloé vera découpé

Que contient l’Aloe Vera ?

La richesse de l’aloe vera en principes actifs confère à la plante de nombreuses indications thérapeutiques tant en interne qu’en externe en fonction de l’élément extrait de la feuille.

Il semblerait que certaines propriétés de l’aloe vera soient dues à une synergie entre les composants et non à un composant précis.

En effet, malgré de nombreuses recherches, les scientifiques n’ont pas pu obtenir certains effets de la plante avec un actif isolé.

L’Aloe Vera en jus, gel à boire et capsules est principalement utilisé pour ses vertus sur le système digestif

Les produits extraits de la feuille d’Aloe Vera

À partir de la pulpe de la feuille (partie comestible de la plante), on extrait un jus et un gel à boire. Cette pulpe peut également être déshydratée et mise en poudre pour être commercialisée en capsules ou intégrée à des compositions. Elle entre également dans la composition de nombreux produits cosmétiques.

Dans la partie comestible de la feuille, on retrouve

  • 20 acides aminés (dont 7 des 8 acides aminés essentiels).
  • 20 minéraux dont du calcium, du magnésium, du potassium, du phosphore, du lithium et du zinc.
  • 8 vitamines dont les vitamines B1, B2, B3, B6, B9 et C.
  • De nombreuses enzymes comme la lipase, l’amylase, la phosphatase alcaline, la bradykinase ou encore la catalase.
  • Des mono et polysaccharides qui confèrent la texture mucilagineuse de la pulpe dont de l’acemannane, qui est régulateur immunitaire, antiviral et anti-infectieux.
  • La feuille d’aloe vera contient également de l’acide salicylique, des acides gras et de la lignine, une fibre qui favorise la digestion.
  • Le latex d’aloe vera est quant à lui essentiellement composé d’aloïne, un composant amer qui a des propriétés laxatives et régénérantes de la peau et des muqueuses.

Les bénéfices d’une supplémentation en Aloe Vera

L’Aloe Vera en jus, gel à boire et capsules est principalement utilisé pour ses vertus sur le système digestif :

  • Une action régénérante des muqueuses et favorise le transit intestinal.
  • Favorise l’assimilation des nutriments.
  • Facilite la digestion.
  • Réduit les flatulences.
  • Dans ces trois cas, il peut être bénéfique de l’associer à une cure de probiotiques qui permettront d’obtenir un effet plus durable.
  • Une action antioxydante permet de prévenir le vieillissement cellulaire.
  • Favorise l’hydratation de la peau.
  • La pulpe peut également être utilisée en bains de bouche.
  • Le gel extrait du latex est utilisé pour traiter les lésions cutanées, en particulier : les brûlures et les coups de soleil, l’eczéma, le psoriasis, les coupures...
Jeune femme souriante tenant une feuille d'aloe vera

Comment utiliser l’Aloe Vera ?

Par voie orale, la dose maximale journalière est de 50ml pour les formes buvables et de 300mg pour les gélules et comprimés. Le jus et le gel à boire peuvent être pris purs ou mélangés à un jus de fruits doux.

Le gel cutané est à appliquer en fine couche sur les zones lésées de la peau.

L’aloe vera se consomme généralement à jeun le matin, mais lorsqu’on le consomme pour favoriser la digestion, il sera à prendre en début de repas.

Précautions d’emploi et contre-indications

La consommation d’aloe vera est contre-indiquée aux femmes enceintes.

Ne pas dépasser 3 semaines de cure pour de l’aloe vera pur au dosage recommandé : la teneur en aloïne, même si elle est faible dans les compléments alimentaires à prendre par voie orale, peut entrainer une toxicité. Il n’en va pas de même lorsque l’aloe vera est intégré dans un complexe car son dosage est beaucoup plus faible.

Les autres contre-indications concernent les produits à base de latex qui sont des médicaments de pharmacie.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello