Aubier de Tilleul

Origine de l’aubier de tilleul ?

L’aubier de tilleul ou « deuxième écorce » se situe entre l’écorce et le cœur du tronc, où circule la sève et se concentrent les principes actifs de l’arbre. L’aubier représente la partie jeune du tronc et des branches, soit les couches de bois encore vivantes. La récolte s’effectue en juin, au moment de la montée de la sève, pour durer entre six à huit semaines. Les tilleuls doivent avoir au moins vingt-cinq ans pour être coupés et écorcés. Les plaques d’aubier sont séchées au soleil sur des chevaliers pour être ensuite détachées de l’écorce et coupées en bâtons.          

Le tilleul appartient à la famille des tiliacées. Ce grand arbre très commun en France et dans toute l’Europe pousse dans la forêt jusqu’à trente mètres de hauteur. Il présente des feuilles cordiformes et velues, ainsi que des fleurs de couleur blanc cassé très odorantes. Seuls les tilleuls sauvages du Roussillon possèdent les qualités thérapeutiques recherchées en phytothérapie. C’est au début du XXe siècle que l’aubier a été utilisé pour la première fois.

Poudre d'ecorce de Tilleul

Rôles de l’aubier de tilleul

L’aubier concerne la partie tendre de l’écorce du tilleul, soit le tissu vivant où se concentrent les nombreux principes actifs de l’arbre. C’est dans le Roussillon que l’on trouve les tilleuls les plus intéressants pour leurs propriétés médicinales.

Véritable draineur de l’organisme, l’aubier de tilleul est reconnu par la pharmacopée européenne pour son action purifiante.

Composition de l’aubier de tilleul

L’aubier contient du mucilage, de la vanilline (une substance aromatique que l’on trouve dans les gousses de vanille), ainsi que :

  • Des acides phénoliques,
  • Des tanins (substances végétales hydrosolubles appartenant aux polyphénols),
  • Des coumarines (substance organique aromatique) dont l’esculoside et le fraxoside,
  • Des acides aminés (protéines),
  • Des sels minéraux,
  • Des oligo-éléments.
Garçon lisant sous un grand Tilleul

Bienfaits de l’aubier de tilleul

L’aubier de tilleul est un draineur naturel de trois émonctoires, le foie, les reins et les intestins. Le foie, notamment, est régénéré en augmentant sa capacité à filtrer les déchets et les toxines dans le sang.

Sa richesse en sels minéraux et oligo-éléments permet à l’organisme de s’hydrater et se nettoyer sans se déminéraliser.

L’aubier de tilleul bénéficie d’une activité cholérétique, qui stimule la sécrétion de la bile et cholagogue, qui facilite son évacuation, ce qui est favorable aux personnes à la digestion lente et difficile.

L’aubier dispose d’un effet :

  • Antispasmodique des voies biliaires,
  • Hypotenseur,
  • Émollient. 

Une cure est conseillée en cas de douleurs hépato-vésiculaires, de dyspepsies fonctionnelles, de migraines d’origine hépato-vésiculaire.

L’aubier détient la faculté de dissoudre l’acide urique produit par la dégradation des purines naturellement présentes dans les aliments d’origine végétale et animale.

L’aubier agit également en faveur de la sciatique, de l’urée, de l’albuminurie (lorsque la protéine albumine est présente dans les urines), le cholestérol et le diabète.

C’est un puissant soutien des personnes souhaitant résoudre les problèmes de rétention d’eau et de cellulite.

Posologie de l’aubier de tilleul

On trouve l’aubier de tilleul conditionné sous forme de poudre sèche (gélules, comprimés), d’ampoules ou de plantes en vrac, des bâtons, vendus en sachet refermable.

Traitement classique

Prendre généralement 3 gélules, soit 750-800 mg de produit conseillé, avec un grand verre d’eau avant les repas, en cure de trois semaines.

En décoction

Faire chauffer 40 grammes de bâtons dans un litre d’eau froide pendant vingt minutes sans couvrir la casserole. Le liquide va réduire d’un tiers, le boire dans la journée, froid ou chaud, en cure périodique de dix à jours à trois semaines selon les recommandations d’un thérapeute, aux intersaisons, de préférence au printemps.

En ampoules

Les principes actifs sont extraits à froid de l’aubier et concentrés dans les ampoules. Trois ampoules correspondent à la décoction décrite ci-dessus.

Précautions d’emploi de l’aubier de tilleul

  • Déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants de moins de douze ans.
  • L’aubier de tilleul ayant tendance à déshydrater, il est recommandé de s’hydrater en eau pure en parallèle tout au long de la journée.
  • Ne pas dépasser trois semaines de consommation.
  • Ne pas dépasser la dose recommandée.
  • À consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.
  • Se référer à un avis médical en cas de doute. 
0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello