Baobab

Origines du baobab

Originaire d’Afrique tropicale (Sénégal, Cap Vert, Kenya, Angola, Namibie, Madagascar), le baobab est un arbre de vingt mètres de haut facilement reconnaissable à ses branches rappelant des racines. Son nom apparaît pour la première fois en 1592 dans le livre d’un botaniste vénitien, Prospero Alpino (1553-1617). Le terme « ba hobab » viendrait de l’arabe « bu hibab », qui signifie fruit aux nombreuses graines. Mais, le premier à en publier une description botanique est le Français Michel Andanson (1727-1806). Ce n’est qu’en 1952 qu’une nomenclature représentant les huit espèces différentes de baobab est proposée. Le document de référence du genre adansonia est une révision publiée en 1955.

Le baobab, cet arbre majestueux de la savane et des régions sèches d’Afrique, donne des fruits richement dotés en nutriments. La pulpe et les graines sont réduits en poudre pour être commercialisés en tant que « superaliment ». Le baobab peut vivre jusqu’à deux mille ans. Consommer de la poudre de baobab permet de s’offrir un supplément d’énergie issu de cette force vitale exceptionnelle.

Arbre baobab

Les feuilles de l’espèce adansonia digitata peuvent atteindre vingt centimètres de diamètre. Les fleurs, blanches, grandes, pendantes et comestibles, ne vivent que douze heures avant de se détacher. Leur floraison commence en fin de saison sèche ou juste avant les pluies. Les fruits, de forme ovoïde, à coque dure, sont appelés « pains de singe ». Ils se développent cinq à six mois après la floraison. Un fruit contient plusieurs centaines de graines et de la pulpe.

Composition du baobab

La pulpe de baobab se consomme fraîche ou déshydratée dans les pays africains.

Dans les compléments alimentaires, la poudre de baobab est considérée comme un « superaliment » de par ses vertus nutritionnelles.

Elle se révèle en effet riche en :

  • Vitamine C
  • Fibres solubles
  • En minéraux : calcium, magnésium, potassium, phosphore
  • En polyphénols (antioxydants)
  • En vitamines du groupe B – B1, B2, B3.

La poudre donne un goût proche du caramel, de la poire et du pamplemousse.

Il a été observé que la poudre de baobab contient deux fois plus de calcium que le lait, six fois plus de potassium que les bananes et six fois plus de vitamine C qu’une orange. 

Les bienfaits du baobab

Une cure occasionnelle de poudre de baobab ajoutée à l’alimentation quotidienne apporte à l’organisme un complément d’éléments nutritifs.  

La forte teneur en fibres solubles, de 44 grammes pour 100 grammes de poudre :

  • Favorise la satiété
  • Permet de mieux maîtriser la glycémie en ralentissant la digestion des glucides (les sucres), bénéfique à la prévention du diabète de type 2
  • Diminue l’absorption des triglycérides (les graisses) et du cholestérol LDL (le mauvais cholestérol)
  • Est un bon atout minceur
  • Réduit les inconforts digestifs (constipation, diarrhée)

Il est important de consommer au moins six verres d’eau dans la journée car ces fibres sont solubles dans l’eau.

Ses propriétés antioxydantes protègent et favorisent la réparation du foie tout en luttant contre les radicaux libres et le vieillissement cutané.

Les vitamines apportent force, vitalité et réduisent la fatigue physique. La vitamine C est notamment un transporteur du fer dans le sang, ce qui contribue à l’apport en oxygène du système nerveux central. Les vitamines du groupe B interviennent dans la cicatrisation cutanée et dans la beauté des cheveux, des ongles et de la peau.  

La poudre de baobab possède des vertus purifiantes et détoxifiantes associée à l’herbe de blé.

La poudre de baobab est également un anti-douleur conseillé dans les maladies associées telles que les douleurs articulaires.

Le fer et le calcium jouent un rôle dans la solidité des os et de l’émail dentaire.

La poudre de baobab est recommandée après une maladie, lors d’une convalescence et dans la récupération musculaire chez les sportifs.
jeune homme en nature

Posologie du baobab

On trouve la poudre de baobab en tant que telle ou conditionnée sous forme de gélules et de comprimés. Il n’existe pas de recommandations spécifiques à ce jour.

Prendre jusqu’à 4 gélules par jour, 2 le matin et 2 le midi pendant les repas, en cure de deux mois selon les indications du laboratoire.

Idéale dans les boissons comme les smoothies et les jus de fruits, dans les sorbets, sur les salades, les yaourts, dans la pâte à crêpes ou à gâteau. 

Prendre trois cuillères à café (soit 5 à 10 grammes) de poudre par jour dans 300 ml de boisson végétale ou saupoudrée dans l’assiette.

Précautions d’emploi du baobab

À utiliser avec prudence chez les personnes sujettes aux troubles cardiaques ou rénaux du fait de la présence de potassium.

Éviter le surdosage chez les personnes aux intestins fragiles du fait de la forte teneur en fibres. Si un inconfort intestinal apparaît, réduire les doses puis les augmenter au fil des jours pour permettre à l’organisme de s’habituer.

À consommer avec prudence chez les femmes enceintes ou allaitantes et chez les enfants sur avis médical.

À consommer dans le cadre d’un mode de vie sain et d’une alimentation équilibrée.

Préférer un produit issu de l’agriculture biologique.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello