Berbérine

Origines de la berbérine

La berbérine est une substance active naturelle, organique et complexe, de couleur jaune-or et au goût amer. Elle est issue de plusieurs racines de plantes, notamment l’épine-vinette (Berberis vulgaris), le coptis chinois ou l’hydraste du Canada. La berbérine est connue de la médecine traditionnelle asiatique et indienne en tant que remède à la diarrhée, au diabète et au cholestérol avant d’intégrer plus récemment la pharmacopée européenne. Certains pays comme l’Inde du Nord font usage de la berbérine comme colorant dans la teinturerie. Sous l’effet de la lumière UV, la berbérine émet en effet une teinte jaune fluorescente recherchée pour colorer le cuir, la laine ou le bois.

La berbérine est un alcaloïde végétal présent dans différentes plantes et utilisé dans les compléments alimentaires contre l’excès de cholestérol et de sucre dans le sang.

Baies de Berberis Vulgaris
Les propriétés puissantes de la berbérine agissent comme un médicament et doivent être consommées avec précaution.

Composition de la berbérine

La berbérine est dérivée de l’isoquinoline, un composé organique aromatique et plus précisément de la tyrosine, un acide aminé.

La berbérine concentre quatre principes actifs : berberrubine, demethyleneberberine, jatrorrhizine et thalifendine.

La berbérine agit sur l’enzyme AMPK, chargée de contrôler la production et l’utilisation de l’énergie par l’organisme.

Bienfaits de la berbérine

La berbérine agit :

  • Sur le système cardiovasculaire (pression artérielle et rythme cardiaque)
  • Sur le système nerveux (action anticonvulsivante, effets antidépresseurs et analgésiques)
  • Sur le système immunitaire (action anti-inflammatoire et immunosuppresseurs)
  • Sur le métabolisme (action hypoglycémiante et hypolipémiante).

La berbérine contribue d’abord à réguler le taux de glucose dans le sang. Plusieurs essais cliniques portant sur une durée de six mois ont montré l’intérêt de la berbérine dans la réduction de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type II. La berbérine agit sur l’enzyme AMPK (adénosine monophosphate activated protein kinase), chargée de contrôler la production et l’utilisation de l’énergie par l’organisme. Selon des chercheurs, l’action hypoglycémiante de la berbérine serait proche de celle de la metformine, l’un des traitements les plus courants dans le cadre de cette pathologie.

La stimulation de l’AMPK joue un rôle important dans le stockage des graisses, au niveau abdominal et artériel, deux zones sensibles. La berbérine permet de transformer les lipides et le glucose en énergie cellulaire. Cette faculté la rend intéressante dans la perte de poids et le contrôle de l’IMC dans le cadre d’un régime alimentaire.

La berbérine protège les tissus cardiaques et réduit le risque de développer des maladies cardiovasculaires en contribuant à diminuer la tension artérielle, l’hyperglycémie, le taux de cholestérol et le taux de triglycérides dans le sang pouvant amener à l’athérosclérose.

Hépato-protectrice, la berbérine apporte également un soutien au foie et réduit le risque de développement des pathologies liées à cet organe.       

La berbérine aurait une action inhibitrice sur les télomères et agirait ainsi sur le développement des cellules malignes entraînant l’apparition de différents types de tumeurs.

Des bienfaits de la berbérine ont été observés sur les maladies neurologiques, sur l’hormone sérotonine et la qualité de la mémoire par l’inhibition de l’acétylcholine.

Jeune femme assise buvant un thé
La berbérine permet de transformer les lipides et le glucose en énergie cellulaire, ce qui en fait un allié dans la perte de poids et le contrôle de l’IMC dans le cadre d’un régime alimentaire.

Posologie de la berbérine

On trouve la berbérine en gélules, en comprimés et en poudre, à consommer sous forme de tisane.

La réglementation européenne de la berbérine dans les compléments alimentaires varie selon les pays. Aucune dose journalière recommandée n’est précisée en France, toutefois l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) valide les effets de la berbérine dès 400 mg de prise par jour chez l’adulte, voire à des doses inférieures.

Prendre généralement 3 gélules selon le conditionnement dans le dosage recommandé de 400 mg maximum par jour, avec un grand verre d’eau cinq minutes avant ou pendant les repas, de préférence en plusieurs prises pour bénéficier de la pleine biodisponibilité du produit.

Précautions d’emploi de la berbérine

Déconseillé aux personnes diabétiques, aux enfants, aux adolescents, aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes souffrant de troubles hépatiques ou cardiaques.

Des effets indésirables peuvent survenir tels que des troubles gastro-intestinaux, d’hypoglycémie et d’hypotension.

La berbérine peut interagir avec des substances médicamenteuses et compromettre leur efficacité : la carbamézépine, la ciclosporine, la digoxine, le losartan et la metformine. En cas de doutes, il est recommandé de solliciter un avis médical.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello