Bêta-carotène

Origines du bêta-carotène

Le bêta-carotène a été isolé pour la première fois en 1831 par le chimiste allemand Heinrich Wackenroder (1773-1798). De nombreux autres caroténoïdes ont été découverts à cette période. En 1919, le professeur de biochimie américain Harry Steenbock (1886-1967) a reçu un prix Nobel pour avoir établi le lien entre le bêta-carotène et la vitamine A et défini la structure chimique des provitamines. 

C’est une substance riche en antioxydants bénéfiques à la protection des cellules du corps humain.
Les algues, qui contiennent du beta-carotène

Les modes d’action du bêta-carotène

On appelle bêta-carotène la vitamine A transformée par l’organisme lors de la consommation des végétaux. On qualifie ce précurseur de provitamine A. Le bêta-carotène fait partie de la famille des caroténoïdes, des pigments végétaux à l’origine des couleurs rouges, orangées, jaunes et vertes des fruits, des légumes et des algues.

Le bêta-carotène est un précurseur végétal qui peut être converti en vitamine A dans le corps. Les autres sources sont animales ou synthétiques : il s’agit dans ce cas de vitamine A préformée

La vitamine A est indispensable à tous les âges de la vie. Elle intervient dans le mécanisme de la vision, l’activation et l’inhibition des gènes et plusieurs autres fonctions de l’organisme : développement de l’embryon, croissance des cellules, renouvellement des tissus et système immunitaire.

Le bêta-carotène agit comme un antioxydant. Il peut être utilisé comme additif et colorant alimentaire. On le trouve en abondance dans l’alimentation où il représente 80% des apports en pigments végétaux, principalement dans les aliments suivants : les carottes, les oranges, le brocoli, les épinards, le vert des blettes et tous les légumes vert foncé, le jaune d’œuf, les tomates.

Les bénéfices du bêta-carotène

Les bienfaits du bêta-carotène sont liés à ceux du rétinol (vitamine A) et participent au fonctionnement normal de la vision. En association avec la lutéine de la myrtille, le bêta-carotène joue un rôle important pour le maintient de bonnes structures visuelles.

Le bêta-carotène intervient également dans la préservation et la réparation de la peau et des muqueuses. Cette substance renforce les fonctions protectrices naturelles de la peau et la prépare au bronzage en stimulant la synthèse de la mélanine, notamment en association avec d’autres caroténoïdes comme la lutéine, la zéaxanthine et la cryptoxanthine.

Son action antioxydante majeure est décuplée par la synergie d’autres nutriments tels que la vitamine C, la vitamine E et le sélénium, qui aident à protéger la peau des radicaux libres générés par les rayons UV, accélérateurs du vieillissement cutané.

Le bêta-carotène aide à préparer la peau au soleil en stimulant la synthèse de mélanine.

 

Jeune femme aux beaux cheveux

Posologie du bêta-carotène

La supplémentation peut extraire le bêta-carotène de certaines algues ou le synthétiser à partir de substances présentes dans les champignons. Les doses recommandées s’élèvent de 6 à 10 mg par jour et ne doivent dépasser les 20 mg en tenant compte des apports de l’alimentation.

Prendre une gélule par jour avec un grand verre d’eau, de préférence au moment des repas et selon les recommandations du laboratoire ou d’un thérapeute.

Pour une préparation de la peau au soleil, commencer la cure quinze jours avant, la continuer pendant l’exposition puis encore pendant les quinze jours qui suivent.

Précautions d’emploi du bêta-carotène

Contre-indiqué chez les fumeurs.

Ne remplace pas un écran solaire protecteur et adapté, l’exposition au soleil doit rester prudente et modérée.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello