Bétaïne

Origines de la bétaïne

La bétaïne est une molécule « ammonium quaternaire » extraite de la betterave sucrière (Beta vulgaris), à laquelle elle donne sa couleur pourpre caractéristique. La première bétaïne découverte en 1860 a porté l’appellation chimique triméthylglycine (TMG) ou glycine bétaïne, car elle est un dérivé direct de la glycine.

La bétaïne est présente à l’état naturel dans les betteraves, les épinards, les céréales complètes, et certains produits animaux.
Gousses de betterave

Rôles de la bétaïne

La bétaïne est produite par l’organisme par le biais de l’oxydation de la choline, longtemps nommée vitamine B4 et, de fait, classifiée parmi les vitamines du groupe B. Elle est composée d’un acide aminé, la glycine, et de trois groupes de méthyls. Elle est déclinée en deux dérivés : le citrate de bétaïne et la bétaïne HCl (ou hypochloride).

La bétaïne est fabriquée par le foie et les reins à partir de la choline. Elle constitue l’un des fournisseurs de méthyl les plus importants pour le corps humain. Elle participe à la formation de l’acide aminé essentiel méthionine, impliquée dans de nombreuses réactions métaboliques et qui doit être impérativement apportée par l’alimentation car le corps ne peut pas la fabriquer. Elle régule l’hydratation des cellules et joue un rôle essentiel dans le métabolisme des lipides et dans l’équilibre hépatique. Sa synthèse tend à diminuer avec l’âge.

La bétaïne est présente à l’état naturel dans les betteraves, les épinards, les céréales complètes (orge, quinoa, avoine), et certains produits animaux. La consommation conseillée via l’alimentation s’élève entre 100 et 800 mg de bétaïne par jour.

La bétaïne est un pigment végétal extrait de la betterave à sucre principalement utilisé dans la supplémentation pour aider à digérer et éviter l’accumulation des graisses dans le foie. Les grands sportifs en consomment pour développer leur masse musculaire.

Bienfaits de la bétaïne

Les études cliniques portant sur les effets thérapeutiques de la bétaïne sont anciennes et leurs résultats sont aujourd’hui remis en question. Des études plus récentes ont été réalisées, mais elles n’ont pas été testées sur l’être humain.

La bétaïne est commercialisée pour agir sur les troubles du système digestif ou hépatiques (autrement dit, portant sur le foie) et dans le traitement de l’hypertriglycéridémie, ou accumulation des triglycérides (graisses) dans le foie et le sang. Elle est parfois recommandée chez les personnes alcooliques pour protéger le foie.

Des études cliniques observationnelles ont montré l’intérêt de la bétaïne dans les troubles cardiovasculaires et du neuro-développement.

Associée aux vitamines B6, B9 et B12, la bétaïne soulage les symptômes d’une maladie génétique rare, l’homocystinurie. La bétaïne a reçu en 2007 une autorisation européenne de mise sur le marché en tant que médicament orphelin pour le traitement de cette pathologie, qui empêche les personnes atteintes de convertir l’acide aminé homocystéine en cystéine.

Son usage peut être conseillé en cas de sécheresse buccale due à la polymédication, en association avec de l’huile d’olive et du xylitol (sucre de bouleau).

La bétaïne est, par ailleurs, utilisée par certains athlètes, notamment les bodybuilders, pour développer la masse et la force musculaire. Une étude américaine menée en placebo a démontré une augmentation musculaire significative à raison de 2,5 grammes de bétaïne par jour.

L’usage du citrate de bétaïne, très commun en France, doit rester occasionnel. En cas de troubles digestifs récurrents, il est conseillé de consulter un médecin.
La bétaïne est commercialisée pour agir sur les troubles du système digestif ou hépatiques. Elle peut accompagner un régime alimentaire pour faire baisser le taux sanguin de lipides.
Couple senior se promenant en nature

Posologie de la bétaïne

La supplémentation propose de la bétaïne sous forme de gélules, de granulés à dissoudre, de comprimés effervescents ou de solutions buvables. La quantité recommandée de bétaïne active s’élève généralement à 500 mg par jour.

Prendre 1 gélule par jour avec un grand verre d’eau, au moment des repas, selon le conditionnement ou sur les conseils d’un thérapeute.

Précautions d’emploi de la bétaïne

  • Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes sans avis médical.
  • Contre-indiqué chez les personnes suivant un régime hyposodé et désodé.
  • À consommer avec prudence chez les personnes sujettes au reflux gastro-oesophagien (RGO ou brûlures d’estomac) et aux personnes souffrant d’ulcères, car leurs symptômes peuvent s’aggraver lors de la prise de bétaïne.
  • Des effets indésirables peuvent survenir et concernent des nausées, des céphalées et des diarrhées.
  • Ne pas dépasser les doses recommandées.
  • À consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.
0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello