Cacao

Origines du cacao

Le Cacao (Theobroma cacao), bien souvent associé au plaisir gustatif, est également un aliment qui possède de nombreuses propriétés, notamment reconnu pour la stimulation du cerveau.

Le cacao est la fève d’un fruit qui pousse sur un arbre originaire d’Amérique centrale, le cacaoyer. Cet arbre, qui peut mesurer jusqu’à 15 mètres de haut, apprécie le climat chaud et humide ainsi que les terres riches des régions tropicales et équatoriales. De nos jours, il est essentiellement cultivé en Amérique centrale, au nord du Brésil, en Équateur, à l’ouest de l’Afrique équatoriale, en Inde et dans le sud-est asiatique.

Le cacaoyer produit des fruits à coque dure nommés cabosses qui renferment des graines (appelées fèves) comestibles. Le cacao, dont le nom scientifique veut dire littéralement « nouriture des dieux » en grec, est connu depuis près de 4000 ans par les populations précolombiennes.

Cacao : fruits, fèves et poudre

Avant d’être consommée, la fève de cacao nécessite une préparation : une fois extraites de la cabosse, les fèves sont soumises à un procédé de fermentation qui permet de développer les aromes, suivi d’un séchage afin d’éliminer la quasi-totalité de l’eau ainsi qu’une partie de l’acide acétique formé durant la fermentation. Pour les préparations alimentaires, le cacao est ensuite torréfié par une montée en température à 100-140°C pendant 20 à 40 minutes afin de révéler la totalité des arômes.

Le cacao contient de nombreux principes actifs parmi lesquels on trouve la caféine, la théobromine, les flavanols et l’anandamine

Les fèves de cacao seront ensuite broyées pour être transformées en pâte puis cette pâte sera pressée afin de séparer les matières grasses (beurre de cacao) de la matière sèche. Cette dernière sera réduite en poudre et utilisée dans les diverses préparation dites chocolatées.
Les Aztèques consommaient le cacao sous forme de boisson en y ajoutant du piment et de l’urucum (ou roucou). Les colons espagnols remplacèrent ces deux plantes par des épices importées d’Inde, puis plus tard par du sucre qui camoufle mieux la saveur amère et astringente du cacao pur.

La torréfaction permet d’affirmer les arômes spécifiques du chocolat, mais ce procédé a deux inconvénients majeurs :

  • Il y a formation de glycoprotéines (association de sucre et de protéines), ou molécules de Maillard, qui ont une certaine toxicité .
  • Certaines molécules sont sensibles à la chaleur et sont détruites.

Dans le domaine du bien-être et des compléments alimentaires, le cacao sera donc généralement utilisé cru en capsules ou en poudre.

Composition du cacao

Le cacao contient de nombreux principes actifs parmi lesquels on trouve :

La caféine, une substance excitante et stimulante de l’attention et de l’éveil. Toutefois, la teneur de cette molécule est trop faible (0,05% à 0,3%) pour avoir une réelle action excitante excepté pour les personnes hypersensibles, mais il est possible que cela créé une synergie avec d’autres principes actifs de la plante. La caféine a également la propriété de favoriser la combustion des graisses.

La théobromine (1 à 3%) est également énergisante et antioxydante. 

Les flavanols et proanthocyanidols sont deux molécules de la famille des flavonoïdes, des antioxydants puissants. Ils ont une action protectrice des vaisseaux sanguins, favorisent une bonne perméabilité des capillaires (petits vaisseaux qui permettent les échanges entre le sang et les cellules) et participent au bien-être du cœur et du foie. Les flavonoïdes, participent également à la régulation de l’humeur.

L’anandamine, une molécule spécifique du cacao qui agit sur les récepteurs de cannabinoïdes avec de nombreux intérêts pour le bien-être : elle a une action positive calmante et régulatrice de l’humeur, elle favorise le sommeil et sa régulation, elle participe à la régulation du travail du cœur et au soutien du foie.

Le cacao contient également des acides gras à raison de 50% dans le cacao brut mais les modes de préparation permettent d’en éliminer plus d’un tiers. Il s’agit principalement de triglycérides qui forment une réserve énergétique.

Bienfaits du cacao

Le cacao peut être utilisé pour de nombreuses raisons afin d’améliorer le bien-être :

  • Il aide à réguler l’humeur et à apaiser le système nerveux.
  • Il contribue à améliorer les fonctions cérébrales.
  • Il favorise une bonne tension artérielle.
  • Il participe à une régulation du sucre dans le sang.
  • Il contribue à apaiser les inconforts.
  • Il contribue à abaisser le taux de radicaux libres dans l’organisme et à la prévention du vieillissement des cellules.
Le cacao apaise le système nerveux, les inflammations et les douleurs, améliore les fonctions cérébrales et participe à la régulation du sucre dans le sang
Jeune homme souriant

Conseils d’utilisation du cacao

Prendre une dose de cacao par jour en une ou deux fois au moment du repas.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello