Cétone de Framboise

Origines de la cétone de framboise

Les cétones sont des composés phénoliques (parahydroxyphénol-2-butanone) que l’on trouve dans plusieurs fruits rouges, parmi lesquels les mûres ou les canneberges. Les cétones participent à l’odeur et au goût et sont utilisés dans l’industrie agro-alimentaire en additif sous l’appellation « rhéosmine » pour aromatiser des aliments (glaces, boissons, produits à base de sucre, etc.) et certains parfums.

La cétone de framboise fait l’objet d’études cliniques et d’une commercialisation depuis les années 1960. Sa popularité s’est envolée en 2012 suite à l’intervention télévisée d’une personnalité américaine vantant ses propriétés « miraculeuses » sur la perte de poids.

Aujourd’hui, de nombreux compléments alimentaires destinés à la gestion de la surchage pondérale contiennent des cétones de framboise, seuls ou associés en complexes avec d’autres substances aux vertus amincissantes.

Framboisier

Très en vogue aux États-Unis pour ses vertus « brûle-graisses » proclamées, la « raspberry ketone » ou cétone de framboise rencontre un certain succès en Europe auprès des personnes désireuses de contrôler leur poids.

La cétone de framboise dispose d’une structure chimique assez similaire à celle de la capsaïcine, connue pour ses propriétés antalgiques, coupe-faim et brûle-graisse.

Rôles de la cétone de framboise

La cétone de framboise est issue des akènes, les petits grains de la framboise, où se concentrent les polyphénols. Ses principes actifs renferment également de la vitamine E, une vitamine liposoluble très réputée pour sa propriété antioxydante stockée dans l’organisme, particulièrement au niveau du tissu adipeux et des muscles.

La cétone de framboise dispose d’une structure chimique assez similaire à celle de la capsaïcine, un alcaloïde ou principe actif naturel extrait des piments forts connu pour ses propriétés antalgiques, coupe-faim et brûle-graisse.

La cétone agirait sur le métabolisme par le biais de la leptine ou hormone de la satiété, une hormone digestive peptidique qui régule les réserves de lipides (graisses) dans l’organisme et l’appétit, en contrôlant la sensation de satiété. La leptine est également sécrétée par d’autres tissus tels que l’estomac ou la moelle osseuse.

La cétone est peu abondante à l’état naturel : seuls de 1 à 4 milligrammes de cétones peuvent être extraits d’un kilo de framboises. De fait, elle est souvent synthétisée chimiquement à moindre coût par les industriels.

Bienfaits de la cétone de framboise

La cétone de framboise est présentée comme un actif minceur engageant. Ce serait un coupe-faim à l’action dominée par la présence de la capsaïcine. Cette substance faciliterait le déstockage des graisses dans les cellules adipeuses en agissant sur la production de l’hormone noradrénaline.

Ces effets ont été testés sur des souris et démontrés par des essais cliniques japonais, américains et coréens entre les années 2005 et 2016. Si la lipolyse (destruction des graisses) a bien été observée chez les souris, les études portant sur l’être humain n’ont pas été suffisamment probantes, bien que prometteuses. Les résultats d’une étude réalisée sur des personnes obèses ont montré un effet favorable sur la perte de masse grasse, mais les compléments alimentaires administrés comportaient plusieurs ingrédients et non pas uniquement de la cétone de framboise. Son utilisation en complexes avec d’autres substances réputées pour faciliter la perte de poids pourrait s’avérer la solution la plus efficace.

La cétone de framboise est un antioxydant puissant, qui agit contre l’action délétère des radicaux libres sur l’oxydation des cellules du corps et leur vieillissement prématuré. Les antioxydants agissent également dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et détiennent des capacités immunitaires et anti-inflammatoires recherchées.
Jeune femme souriante

Posologie de la cétone de framboise

On trouve la cétone de framboise en gélules, en comprimés, seule ou associée en complexe avec d’autres substances ou « superaliments » minceurs courants (graines de chia, thé vert, maca), dans des unidoses liquides ou des préparations en poudre instantanée.

En gélules

Prendre 1 à 2 gélules par jour, en une ou deux prises, matin et/ou midi, avec un grand verre d’eau pendant les repas, en suivant les dosages ou les recommandations d’un thérapeute. En cure de deux mois, renouvelable après trois semaines d’arrêt.

En unidose (complexe)

Prendre une unidose par jour diluée dans un verre d’eau ou dans un jus de fruit. Bien agiter avant emploi. En cure de 21 jours.

En poudre (complexe)

Mélanger deux cuillères à soupe dans de l’eau chaude ou une boisson (lait végétal, smoothie…), laisser tremper pendant trois minutes puis déguster.

Précautions d’emploi de la cétone de framboise

Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de douze ans.

Aucun effet secondaire nocif ni interaction médicamenteuse n’ont été observés à ce jour mais une consommation excessive pourrait avoir des conséquences sur la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

À consommer dans le respect des doses recommandées et dans le cadre d’un régime alimentaire varié et équilibré.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello