Charbon Végétal

Origine du charbon végétal

Le charbon actif végétal (Carbo vegetalis) est issu de la combustion contrôlée de matières végétales (bois, coques et noyaux de fruits ou autre). Par cette carbonisation, le charbon va créer une porosité qui lui permet de capturer les différents produits avec lesquels il va se trouver en contact. Le charbon va ensuite être activé par procédé physique (forte montée en température avec de l’air et de la vapeur d’eau injectés sous pression) ou chimique (montée en température moins forte assistée d’un produit chimique qui est en général un acide) puis broyé de façon à augmenter sa surface absorbante.

Le charbon végétal est le filtre naturel le plus puissant connu à ce jour. Ses applications dépolluantes sont connues depuis l’antiquité. Elles ont fait l’objet de plusieurs études scientifiques et sont reconnues par le domaine médical et l’OMS.

Charbon végtal en gélule
Ses propriétés filtrantes étaient déjà connues par les égyptiens (il y a plus de 3 500 ans),  qui l’utilisaient alors pour purifier l’eau. Les applications médicinales, elles, étaient déjà connues par Hippocrate il y a 2 400 ans.

Les propriétés du charbon végétal

De nos jours, les propriétés filtrantes et absorbantes du charbon sont utilisées dans de nombreux domaines. Que ce soit dans l’industrie pour filtrer les émissions toxiques des cheminées, pour la protection respiratoire par le biais de masques qui protègent des émanations toxiques, dans le bâtiment ou la rénovation, le charbon actif est toujours présent.

En usage ménager, on retrouve le charbon actif dans les filtres des hottes de cuisine, les filtres d’aquarium ainsi que dans les filtres destinés à l’eau de consommation (carafes et filtres de robinet).

Le charbon peut également être utilisé en association avec un dentifrice pour blanchir les dents.

Comment agit le charbon végétal ?

Le charbon actif absorbe à peu près toutes les molécules avec lesquelles il est en contact :

  • Les polluants environnementaux comme le chlore, les résidus de culture (pesticides, nitrates), résidus de combustion (gaz d’échappement, émissions industrielles) qui passent dans le tube digestif à la suite de leur inhalation.
  • Les microorganismes (bactéries, virus, mycoses), il réduit l’émission de gaz et les troubles qui leur sont attribués (ballonnements, flatulences) et réduit la mauvaise haleine (halitose).
  • Les métaux lourds.
  • Les acides digestifs.
  • Les gaz en excès dans le côlon. 

Le charbon végétal permet de soulager beaucoup d'inconforts digestifs, notamment les ballonnements. 

Les Bienfaits du charbon végétal en complément alimentaire

Le charbon permet de soulager un bon nombre d'inconforts digestifs :

  • Il aide en cas d'aigreurs d’estomac.
  • Il soulage les ballonnements et flatulences.
  • Il peut aider lors de consommation d'aliments douteux.
  • Il permet d’atténuer les transits trop rapides en assainissant le tube digestif et en ralentissant le transit.
  • Il capture les différents polluants qui se trouvent qui se trouvent dans le système digestif accidentellement.
Jeune femme souriante

Conseils d’utilisation

Lors de la prise de charbon, il est impératif de boire de l’eau en quantité importante afin d’hydrater le tube digestif.

À la suite d’une cure de charbon

Il est conseillé de bien se réhydrater et faire une cure de probiotiques pour aider à soulager sur la durée les inconforts digestifs. 

Pour les inconforts digestifs et dépolluer l’intestin

Il faut prendre une dose de charbon (3 capsules ou 1 cuillerée à soupe) accompagnée d’un grand verre d’eau vers 10h et une vers 16h pendant 5 à 10 jours en fonction de l’importance des troubles.

En cas d’ingestion d'aliments douteux

Prendre immédiatement 6 capsules ou 2 cuillerées à soupe de charbon avec un grand verre d’eau à renouveler 2 heures après. Continuer la cure à raison de 3 capsules (ou une cuillerée à soupe) vers 10h à renouveler vers 16h.

Précautions d’emploi et contre-indications

Lors d’une cure de charbon, les selles prennent une couleur noire. Il s’agit d’un phénomène tout à fait normal qui ne doit provoquer aucune inquiétude.

Le charbon doit toujours être pris à un minimum de 2 heures d’intervalle de toute autre prise orale médicamenteuse. 

Afin d’éviter une constipation, il est conseillé aux personnes qui ont un transit lent d’associer le charbon à un laxatif léger ou moyen (par exemple de la rhubarbe).

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello