Chlorophylle

Origines de la chlorophylle

La chlorophylle, dont le nom est issu du grec ancien « kloros » (vert clair) et « phylon » (feuille), a été découverte en 1816 par deux pharmaciens et chimistes français, Joseph-Bienaimé Caventou (1795-1877) et Pierre-Joseph Pelletier (1788-1842).

Il existe plusieurs types de chlorophylle. La chlorophylline est le dérivé synthétique parfois utilisé dans les compléments alimentaires.

La chlorophylle est présente à haute dose dans les chloroplastes (organites) des cellules végétales vivantes. La chlorophylle pure s’extrait avec un solvant chimique ou par la méthode au « CO2 supercritique ».

Supplémentation en chlorophylle

La chlorophylle est le pigment vert qui compose les algues et les feuilles des végétaux. Elle intervient dans la photosynthèse et la conversion de l’énergie lumineuse en énergie chimique. Elle est employée pour combattre les odeurs corporelles et débarrasser l’organisme de substances toxiques.

La chlorophylle est employée pour combattre les odeurs corporelles et débarrasser l’organisme de substances toxiques.

Les modes d’action de la chlorophylle

La chlorophylle intervient dans le processus de photosynthèse en permettant aux végétaux d’utiliser l’énergie solaire pour transformer le carbone présent dans l’air (sous la forme de gaz carbonique) en glucides.

Sa structure moléculaire, très proche de celle de l’hémoglobine humaine, autrement dit les globules rouges, lui vaut le surnom de « sang vert des plantes ». La chlorophylle contient également de la vitamine K, une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses) essentielle pour produire des acides aminés capables de réguler la coagulation du sang.

Les aliments les plus riches en chlorophylle sont les algues et les légumes à feuilles vertes, en particulier les épinards, les blettes ou le cresson. En France, la carence est rare.

Les bienfaits de la chlorophylle

La supplémentation propose la chlorophylle pour éliminer les odeurs corporelles. C’est un désodorisant naturel qui lutte contre les moisissures en supprimant les bactéries et les champignons nocifs à la santé corporelle, notamment la mauvaise haleine.

La chlorophylle est parfois administrée pour soutenir et réguler le transit intestinal en cas de constipation et de flatulences. C’est un régulateur de la fermentation intestinale, ainsi qu’un soutien de la digestion protégeant indirectement le foie et le microbiote (ou flore intestinale) de la présence éventuelle de candidoses et de mycoses.

La chlorophylle stimule la production d’hémoglobine et de globules rouges chez les personnes anémiées en fer. Grâce à l’oxygène qu’elle contient, elle favorise la bonne circulation sanguine et la bonne oxygénation des cellules, permettant au système cardiaque un fonctionnement normal et une diminution de la pression artérielle responsable des accidents cardiovasculaires. Elle est particulièrement efficace et conseillée chez les personnes sujettes au cholestérol-LDL (mauvais cholestérol), au diabète, aux pathologies cardiaques et exposées au stress chronique.

La chlorophylle alcalinise le sang, réduit l’acidité et régule l’équilibre acido-basique dans l’organisme. C’est un excellent « tampon acide », qui réduit l’impact négatif et multiple de l’état inflammatoire sur le corps.

Femme heureuse en nature
La chlorophylle bénéficie d’un effet antioxydant mille fois supérieur aux xanthines contenues dans le thé, le café, le maté ou le chocolat

La chlorophylle bénéficie d’une action purifiante des substances toxiques (métaux lourds comme le mercure et le plomb, les dioxines, etc.). Cette action favorise la réparation et la cicatrisation des tissus tout en limitant les odeurs issues de l’infection, ainsi que les démangeaisons et les irritations liées au processus de reconstruction cellulaire.

Chez la femme, la chlorophylle stimule la production des hormones œstrogènes. Elle régule le cycle des menstruations et se révèle efficace contre les infections vaginales.

La chlorophylle bénéficie d’un effet antioxydant mille fois supérieur aux xanthines contenues dans le thé, le café, le maté ou le chocolat, et vingt fois supérieur au resvératrol contenu dans les mûres, le raisin et le vin. Elle protège des aflatoxines produites par un champignon et accroît la vitalité.

Quelques essais cliniques à approfondir estiment que la chlorophylle pourrait protéger les cellules de certaines substances cancérigènes.

Posologie de la chlorophylle

La supplémentation extrait généralement la chlorophylle d’algues microscopiques telles que la chlorella. On la trouve conditionnée sous forme de gélules, capsules, liquides, etc. Il est intéressant de privilégier une chlorophylle magnésienne titrée à 95% pour bénéficier de tous ses principes actifs.

La dose recommandée s’élève à 100 mg par jour.

Prendre entre 1 à 3 gélules par jour au déjeuner avec un grand verre d’eau, selon le dosage conseillé ou sur l’avis d’un thérapeute, en cure de deux mois renouvelables après trois semaines d’arrêt.

Précautions d’emploi de la chlorophylle

Les compléments alimentaires à base de chlorophylle ou de chlorophylline sont déconseillés aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de douze ans.

Des effets indésirables peuvent survenir tels que de la diarrhée et une coloration verte des urines et des selles. La langue peut prendre une teinte jaunâtre ou noire.

Ne pas dépasser les doses journalières recommandées.

À consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello