Chrome

Origine du chrome

Le chrome se trouve tous les aliments en quantité variable. Les principales sources sont les foies d’animaux, les œufs, la viande bovine et les pommes de terre. Il est également présent en quantités importantes dans l’enveloppe des céréales, mais sa biodisponibilité est remise en question par la présence d’acide phytique qui chélate bon nombre de de vitamines et minéraux.

Malheureusement, les conditions de culture modernes (culture intensive, hors sol et hors soleil), les récoltes avant la maturité des fruits et légumes ainsi que les conditions d’élevage appauvrissent notre alimentation en micronutriments. De plus, les méthodes de conservation longue durée (conserves en boite principalement) et la cuisson excessive des aliments provoque une déperdition en vitamines et minéraux. Il n’est donc pas exclu de se retrouver en situation de carence ou subcarence.

Supplémentation en chrome
Les principales sources de chrome se situent dans les foies d’animaux, les œufs, la viande bovine et les pommes de terre.

Le rôle du chrome dans notre corps

Le chrome est un métal qui est nécessaire au fonctionnement du métabolisme humain. À ce titre, il est classé dans la famille des oligo-éléments qui regroupe tous les minéraux nécessaires en petite quantité (mais indispensables) à diverses fonctions telles que la fabrication ou l’utilisation d’enzymes et d’hormones.

Peu d’études ont été faites concernant les fonctions du chrome dans l’organisme et les connaissances actuelles se limitent à son action sur le facteur de tolérance au glucose (FTG) qui favorise l’action de l’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas.

Le chrome agit sur la tolérance de notre corps au glucose, favorisant ainsi l’action de l’insuline.

Les bénéfices d’une supplémentation en chrome

En favorisant l’action de l’insuline, le chrome permet une meilleure assimilation des nutriments par la cellule, en particulier des sucres. Cela permet une meilleure régulation de la glycémie, une diminution des fringales accompagnées de coups de fatigue qui sont une des causes de prise de poids ainsi qu’une meilleure gestion des graisses dans l’organisme.

En participant au maintien de la glycémie, le chrome diminue les risques de crises d’hypoglycémie et évite la prise de poids liée au grignotage.

Conseils d’utilisation du chrome

Comme pour tous les minéraux, l’assimilation du chrome sera facilitée s’il est associé à un repas contenant des protéines. Il permet de limiter les grignotages et les crises d’hypoglycémie.

Dans tous les cas, la prise de vitamine C et de vitamine B3 favoriseront l’assimilation du chrome. Une supplémentation zinc peut également être intéressante car ce minéral joue un rôle dans la qualité de l’insuline.

Il est également nécessaire d’adopter une hygiène alimentaire adéquate :

  • Éviter la consommation d’aliments à fort index glycémique (> à 40).
  • Éviter la consommation excessive de graisse saturée, mais préférer les graisses insaturées (oméga 3, 6 et 9) que l’on trouve dans les huiles vierges de première pression à froid et les poissons.
  • Éviter la consommation d’alcool
  • Consommer des fruits et des légumes quotidiennement.
Jeune femme serein
0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello