Courge

Origines de la courge

Le terme « courge » s’applique à toutes les variétés du genre curcubita de la famille des cucurbitacées, soit la citrouille, le potiron ou encore le potimarron. La phytothérapie exploite les vertus thérapeutiques des graines de curcubita pepo dont on tire une huile bienfaitrice indiquée principalement dans les troubles de la miction ou pour régénérer la peau.

La courge se cultive depuis 10 000 ans, d’abord au Mexique puis aux États-Unis où elle représente une culture traditionnelle importante, avant de se répandre en Europe et en Asie à partir du XVIe siècle. La catégorie cucurbita pepo, de loin l’espèce la plus répandue, concerne toutes les variétés de courgettes et la citrouille. Les pépins ou graines de courge donnent une huile végétale utilisée en phytothérapie en interne et en externe.

Les courges sont des fruits cueillis à maturité, à l’automne. Au même titre que la tomate, elles sont cuisinées comme des légumes.
Différentes variétés de courges

Composition de la courge

Extrêmement nutritives, les courges renferment différents composants naturels bénéfiques à la santé, principalement des alcaloïdes, des flavonoïdes et des acides linoléique, oléïque et palmitique.

Les courges et les graines sont également une source importante de lutéine et zéaxanthine, deux antioxydants.

Riches en protéines, en acides gras essentiels oméga-3 et 6, en caroténoïdes, en vitamines C, E, B9, B6 et en minéraux – manganèse, potassium, magnésium, zinc –, les courges sont aussi sources de provitamine A ou bêta-carotène.

Elles détiennent des propriétés anti-diabétiques, anti-inflammatoires et antioxydantes.

Extrêmement nutritives, les courges renferment différents composants naturels bénéfiques à la santé, principalement des alcaloïdes, des flavonoïdes, des acides linoléique, oléïque et palmitique

La courge est présente dans les végétaux, les graisses animales et le jaune d’œuf, l’aliment le plus richement pourvu. Un œuf de 50 grammes contient 125 mg de courge, loin devant le foie des animaux, la viande et le poisson. Bien que rare, une carence entraîne une dégradation hépatique due à l’accumulation de graisse dans cet organe de type stéatose hépatique. Les chercheurs ont toutefois observé que la majeure partie de la population présente un déficit en courge.

Les bienfaits de la courge

Les graines de courge sont à la fois antiprostatiques, diurétiques, antioxydantes et vermifuges.

Leur plus grande propriété reconnue concerne leur action bénéfique sur la vessie et sur la prostate. L’Organisation mondiale de la Santé et la Commission E reconnaissent les effets thérapeutiques diurétiques des graines de courge dans les troubles de la miction, dans les infections urinaires et dans le traitement des symptômes de la vessie irritable, dite vessie hyperactive. Selon les études, ces effets proviendraient de l’action des acides gras insaturés, du zinc et, notamment, des phytostérols, très efficaces pour prévenir et traiter ces troubles.

Les phytostérols sont des lipides végétaux qui participent également à la régulation du cholestérol et à la réduction des maladies cardiovasculaires.

La courge est bonne pour les yeux grâce à ses antioxydants la lutéine et la zéaxanthine, qui jouent un rôle protecteur de la rétine, l’organe le plus sensible de la vision.

Ses antioxydants luttent aussi contre les infections, renforcent le système immunitaire et combattent les radicaux libres responsables du vieillissement cutané.

Sa richesse en oméga-3 et 6, des acides gras essentiels apportés uniquement par l’alimentation, dispose d’une action hypocholestérolémiante et protectrice du système cardio-vasculaire.  

L’huile de pépins de courge favorise la calcification osseuse et permet d’éviter la décalcification dentaire en cause dans les caries.

Elle apporte souplesse, jeunesse et élasticité à la peau. Nourrissante, elle favorise également la brillance et la pousse des cheveux.

Femme souriante
Les graines de courge sont à la fois antiprostatiques, diurétiques, antioxydantes et vermifuges

Posologie de la courge

En supplémentation, la courge est conditionnée sous forme d’huile, de gélules ou de capsules, sans désagrément au niveau du goût.

La dose varie généralement entre 100 et 200 grammes chez l’adulte et moitié moins chez l’enfant.

En interne, il est conseillé de prendre une gélule matin, midi et soir par jour, selon les recommandations des laboratoires, au moment des repas avec un grand verre d’eau, en cure de trois mois renouvelables deux fois par an.

Précautions d’emploi de la courge

Les graines sont dépourvues de toxines. Aucune contre-indication ni effet secondaire n’ont été relevés à ce jour.

Les femmes enceintes ou allaitantes doivent toutefois demander conseil à leur médecin traitant avant toute prise d’un traitement à base de courge.

Les graines de citrouille entières peuvent facilement rancir. Il est conseillé de vérifier leur fraîcheur à l’achat et de les conserver au réfrigérateur. 

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello