Escholtzia

Origine de l’escholtzia

Emblème de la Californie, l’escholtzia, surnommée « Pavot de Californie » ou « Globe du soleil », est considérée comme la plante du sommeil et de l’anxiété de par ses vertus légères sédatives très bien tolérées.

L’ escholtzia (également orthographiée eschscholtzia) est une plante santé et décorative de la famille des papavéracées, cousine du coquelicot. Originaire de la côte pacifique des États-Unis, elle a été utilisée par les Amérindiens à des fins culinaires et comme remède aux maux de tête et dentaires, avant d’être connue en Europe au XIXe siècle en qualité de plante d’ornement. L’escholtzia doit son nom au botaniste allemand Aldelbert von Chamisso en l’honneur du naturaliste J . F. Escholtz, à l’origine de son introduction en Europe au XIXe siècle. L’eschscholtzia est aujourd’hui reconnue pour ses propriétés bénéfiques sur le bien-être.

Champs d'escholtzia

Souvent présente dans les champs et les jardins, cette plante annuelle vivace en buisson de 30 à 40 cm de hauteur affectionne les sols secs, plutôt sablonneux, notamment dans le Sud de la France. Sensible à la saison, l’escholtzia vit plus de deux années mais doit être semée d’une année à l’autre lorsque l’hiver lui est fatal. À floraison, de mai à septembre, le calice se détache pour laisser s’épanouir la fleur jaune-orangé vif, parfois rouge ou blanche, aux quatre pétales et nombreux étamines. Ses fruits sont des capsules qui renferment de nombreuses graines.

L’escholtzia est considérée comme la plante du sommeil et de l’anxiété de par ses vertus  légères sédatives très bien tolérées.

Les modes d’actions de l’escholtzia

C’est une plante à alcaloïdes isoquinoléiques (pavines, protopine, aporphines, etc.) comme toutes les plantes de la famille des pavots. Lorsque les alcaloïdes sont réunis et mélangés comme c’est le cas chez l’escholtzia, leur action se révèle plus diffuse et équilibrée. Ces substances puissantes se situent en nombre dans les parties aériennes fleuries, notamment chez les plantes les plus jeunes, récoltées au printemps et plébiscitées en phytothérapie.

L’eschscholtzia contient également :

  • Des terpénoïdes (triterpènes et caroténoïdes).
  • Des traces d’huile essentielle composée d’acide eschscholtianique, d’eschscholtia cétone, de furylméthyl cétone et de furane.
  • L’alcaloïde sanguinarine qu’elle contient possède une activité antimicrobienne qui joue un rôle dans la défense des plantes.

Bien que proche du pavot somnifère (papaver somniferum), l’escholtzia n’est pas un narcotique.

Les bienfaits d’une supplémentation en escholtzia

  • L’escholtzia est la plante parfaite pour aider à réguler les troubles du sommeil liés à des problèmes d’anxiété de par son action sur le système nerveux.
  • L’eschscholtzia soulage le stress psychologique, facilite le sommeil et aide à l’endormissement. L’effet très légérement sédatif peut être rapide, en une heure après la prise ou après plusieurs semaines chez certaines personnes.
Prendre de l’escholtzia en tisane vous garantit une nuit calme et apaisée
Jeune femme à la campagne

Posologie de l’escholtzia

En gélules

En gélules avec un grand verre d’eau, prendre une à deux doses au dîner et une autre avant le coucher dans le cadre de gélules dosées à 50-75 mg d’extrait sec. Consulter la notice du fabricant.

Sous forme EPS

L’eschscholtzia peut être commercialisée sous forme d’EPS (Extraits fluides de Plantes fraîches Standardisés et glycérinés). En préparation seule, l’EPF s’administre généralement au coucher pendant trente jours. Prendre 1 à 2 cuillères à café selon les indications du laboratoire, à renouveler selon les symptômes.

En tisane

En tisane, pour garantir une nuit calme et apaisée : 1 cuillère à soupe par tasse, l’équivalent de 20 grammes par litre, à laisser infuser dix minutes. À savourer de préférence le soir au coucher. Consommer de l’escholtzia en fleurs séchées est seulement efficace pour faciliter le sommeil et non pas pour aider à apaiser l’anxiété car les alcaloïdes, à la base de l’effet apaisant, sont insolubles dans l’eau.

L’eschscholtzia en EPS peut être associée à d’autres EPS de plantes, par exemple :

  • Avec la valériane, pour l’insomnie du petit matin et des difficultés d’endormissement
  • Avec la mélisse, pour les réveils nocturnes avec inconforts digestifs
  • Avec la passiflore, pour les réveils nocturnes avec anxiété et fringale.

Précautions d'emploi et contre-indications

Déconseillée chez les enfants de moins de 6 ans sans avis médical.

Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

Ne pas dépasser la dose journalière indiquée.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello