Gingembre

Origine du gingembre

Le gingembre (zingiber officinale) est une plante vivace d’environ 90 cm de haut originaire de l’Inde de la famille des zingibéracées. Elle pousse dans des zones ensoleillées et humide et se compose de deux parties : une partie aérienne et un rhizome (racine épaisse et charnue). C’est ce dernier qui est utilisé tant pour la cuisine que pour ses propriétés thérapeutiques.

Le gingembre est probablement connu depuis plus de 5 000 ans et on le retrouve dans des écrits traditionnels tels que les védas (livres sacrés de la religion Indoue). Le gingembre était également connu des grecs et des romains grâce au commerce méditerranéen.

Il peut être mis comme épice dans les plats, coupé en lamelles et macéré dans de l’alcool de riz il est consommé en accompagnement des sushis, il peut être confit et consommé en dessert, macéré dans des préparations à boire ou pris dans des mélanges d’épices à infuser (les yogi tea). En Europe, on l’utilise également dans de la pâtisserie et pour la confection des pains d’épices.

Poudre de gingembre
Largement utilisé en Inde et dans le sud-est asiatique, sa saveur piquante et citronnée particulière permet de l’utiliser de multiples façons.

Rôle du gingembre

Les principaux composants actifs du gingembre sont le gingérol et le shoagol qui lui confèrent ses propriétés anti-inflammatoires, stimulantes du transit intestinal et antiémétiques (prévention des nausées et des vomissements).

Le gingembre contient également des principes aromatiques dont du linalol, un antiviral doux mais très efficace.

On retrouve dans le gingembre des vitamines du groupe B, de la vitamine C et du magnésium qui nourrissent le système nerveux mais également du calcium, du phosphore, du manganèse, du fer et du sodium. Le gingembre permet donc de rééquilibrer un bon nombre de micronutriments.

La forte teneur du gingembre en vitamines et minéraux en fait un dynamisant très puissant.

Le gingembre a également des propriétés intestinales assainissantes, antioxydantes et antispasmodiques. De plus, c’est un excellent stimulant immunitaire et un fluidifiant des mucus qui permettent de l’indiquer pour de nombreuses pathologies respiratoires.

Le gingembre possède des propriétés de fluidification sanguines et régulatrices de la glycémie. Il assure ainsi une protection cardiovasculaire.

Le gingembre est également parfois utilisé dans des cataplasmes pour soulager des douleurs musculaires, articulaires ou tendineuses.

Les bienfaits d’une supplémentation en gingembre

Les indications du gingembre sont nombreuses car il agit sur de nombreuses fonctions de l’organisme.

  • Il est utilisé pour la prévention et le traitement des maladies virales respiratoires.
  • Le gingembre permet de régler de nombreux troubles digestifs parmi lesquels on retrouve la perte d’appétit, les ballonnements et les flatulences les digestions lentes, les nausées, les troubles gastriques et les spasmes intestinaux.
  • Le gingembre peut également être conseillé pour éviter les nausées de la femme enceinte. La plante est utilisée depuis fort longtemps dans ce but en Inde et en Asie du sud-est et contrairement à de nombreuses plantes thérapeutiques, elle ne fait l’objet d’aucune contre-indication même en début de grossesse à condition de ne pas dépasser 2g par jour de gingembre séché (soit 10g de gingembre frais).
  • Les femmes peuvent également l’utiliser pour les spasmes liés aux syndromes prémenstruels ainsi que pour soulager les règles douloureuses.
  • Le gingembre est également préconisé pour traiter la fatigue ou la prévenir en période de forte charge de travail.
  • Il agit également sur la prévention de nombreuses maladies dites de civilisation grâce à son action antioxydante.
Jeune femme enceinte

Conseils d’utilisation

Le dosage conseillé du gingembre est de 1 à 2 grammes par jour en 1 ou 2 prises.

En prévention et en cures anti-radicalaires

Il est conseillé de faire des cures de 1 à 2 mois. En ce qui concerne les pathologies respiratoires, les cures préventives seront à faire de mi-septembre à fin mars.

En traitement curatif

Il est conseillé de suivre la cure jusqu’à ce que les symptômes traités aient disparus depuis 8 à 15 jours.

Pour les nausées des femmes enceintes

Prendre le gingembre le matin au réveil. Il peut être accompagné de feuilles de menthe et de basilic. Attention, il ne faut jamais prendre les plantes sous forme d’huile essentielle car elles peuvent avoir un effet abortif.

Précautions d’emploi et contre-indications

Pour les femmes enceintes, il est recommandé de ne pas dépasser 2 grammes de gingembre séché (10g de gingembre frais) par jour.

Le gingembre est contre-indiqué avant une opération. Son action fluidifiante pourrait entrainer des complications.

Il est également conseillé de prendre l’avis d’un médecin en cas de prise d’anticoagulants.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello