Houblon

Origines du houblon

Le houblon (Humulus lupulus) est une plante très connue de nos jours comme composant de la bière, mais il est également utilisé depuis plusieurs siècles pour ses nombreuses propriétés telles que ses effets calmants et galactogènes.

Le houblon est une plante vivace grimpante ou rampante de la famille des cannabacées qui peut mesurer jusqu’à 10 mètres. Le houblon apprécie les terres riches et humides des régions tempérées et se développe facilement lorsque les conditions lui sont favorables.

La plante est originaire de l’hémisphère nord (Europe, Asie et Amérique du nord), mais elle a été importée avec succès en Amérique du sud, Afrique du sud et en Océanie et de ce fait, elle est présente dans à peu près toutes les régions tempérées du globe.

Houblons dans une main

L’utilisation du houblon dans l’alimentation remonte à l’antiquité : les grecs et les romains consommaient les jeunes pousses de la plante dont la saveur amère était appréciée. Au moyen-âge, les inflorescences femelles appelées cônes ont été utilisées pour la fabrication du pain puis, à partir du VIIIe siècle, pour la fabrication de la bière.
L’utilisation du houblon pour des fins thérapeutiques remonte à l’antiquité :

  • En médecine traditionnelle chinoise pour traiter les troubles digestifs, le manque d’appétit et les troubles du sommeil,
  • En médecine ayurvédique pour stimuler la digestion, apaiser les tensions nerveuses et la migraine,
  • En médecine amérindienne pour soulager les douleurs en particulier au niveau articulaire,
  • En médecine gréco-romaine pour les troubles digestifs et intestinaux.

Au moyen-âge, le houblon était utilisé par les médecins arabes et européens pour traiter les troubles du moral et du sommeil grâce aux vertus apaisantes de la plante. On utilisait notamment les cônes de houblon pour remplir les oreillers des enfants. Au début du XXe siècle, des shampooings et des lotions à base de houblon étaient destinés à stimuler la repousse des cheveux.

Chez un adulte, le corps contient environ 4 g de houblon pour un homme et 2,5 pour une femme.

Composition du houblon

Le houblon est généralement utilisé en infusion, en poudre ou en macération liquide des cônes, mais il est également possible d’en extraire une huile essentielle. Quelle que soit la préparation utilisée, les principes actifs et les effets seront les mêmes, ce qui explique probablement la faible commercialisation de l’huile essentielle.

Le houblon contient également entre 0,3 et 1% d’huile essentielle composée majoritairement de monoterpènes qui possèdent des propriétés calmantes et relaxantes musculaires. Ils apaisent les inflammations et aident à traiter les lésions de l’estomac et du duodénum (première partie de l’intestin grêle). L’huile essentielle contient également des sesquiterpènes qui sont antioxydants, protecteurs du cœur, du foie et des reins et calmants.

Les nombreux flavonoïdes de la plante renforcent les propriétés antioxydantes des autres composants : ils favorisent le bon état des artères et des capillaires, protègent des inflammations et intoxications du foie et sont des calmants du système nerveux.

Le houblon contient une grande quantité de phytoœstrogènes qui jouent un rôle sur le cycle féminin, sur les troubles de la ménopause et sur la production de lait.

Le goût amer du houblon est lié à la forte présence d’oléorésines qui ont des propriétés antioxydantes, calmantes et apaisantes. Aussi, elles détruisent certaines bactéries et renforcent l’action de la vitamine D.

Bienfaits du houblon

L’utilisation la plus courante du houblon est liée à sa faculté à favoriser la production de lait pour les femmes allaitantes. Il fait partie des plantes les plus utilisées (avec les plantes anisées) dans les préparations galactogènes.

  • Le houblon contribue également à apaiser les troubles liés à la ménopause.
  • Il contribue à apaiser le système nerveux, calmer l’anxiété et à favoriser le sommeil.
  • Il participe à la stimulation de la digestion et de l’appétit.
L’utilisation la plus courante du houblon est liée à sa faculté à favoriser la production de lait pour les femmes allaitantes et fait partie des plantes les plus utilisées dans les préparations galactogènes
Femme mûre en nature

Conseils d’utilisation du houblon

Prendre 1 dose de houblon par jour au moment du repas en 2 ou 3 prises.

Pour favoriser les montées de lait

Il est conseillé de consommer de l’eau en quantité suffisante. Le houblon peut être avantageusement associé à l’anis, la badiane, le fenouil, le carvi ou l’angélique. Cette association de plantes peut également être conseillée pour stimuler l’appétit et la digestion.

Pour apaiser le système nerveux

Le houblon peut être associé à un complexe de vitamines B, à du magnésium ou à d’autres plantes calmantes comme la passiflore, la valériane, le millepertuis ou la griffonia.

Pour les troubles de la ménopause

Il est parfois nécessaire de coupler le houblon à une plante progestérone-like comme le gattilier.

Précautions d’emploi du houblon

Les contre-indications et précautions d’emploi du houblon sont essentiellement liées à sa forte teneur en phytoœstrogènes : il est déconseillé pendant la grossesse, dans les cas de troubles du cycle féminin (syndromes prémenstruels, règles très abondantes, fibromes, kystes des ovaires…) et en cas d’antécédents de cancer gynécologique.

Pour les femmes en âge de procréer et les hommes, l’utilisation prolongée (plus de 2 mois) du houblon n’est pas recommandée.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello