Moringa

Origine du moringa

Le moringa est un arbre à feuilles caduques de la famille des moringacées qui peut mesurer jusqu’à 12 mètres de haut. Sa croissance est rapide et presque toutes les parties de l’arbre sont comestibles, que ce soit les feuilles, les fruits, l’écorce ou les racines. On peut même obtenir du miel à partir des fleurs de moringa. Les feuilles sont toutefois la partie la plus utilisée et peuvent être récoltées dès que la plante atteint l’âge de 3 à 6 mois. Les fruits, eux, peuvent être consommés au bout d’un an.

Le moringa est un arbre originaire de la région indienne, mais il s’adapte très facilement du moment qu’il se trouve dans des régions tropicales ou subtropicales relativement arides. Il est cultivé sur une grande partie du globe et peut même devenir une espèce invasive dans certains pays comme à Cuba.

Feuilles de moringa

On dénombre 13 espèces de moringa et elles ont toutes des propriétés proches, mais la variété la plus utilisée dans le monde est le Moringa oleifera. Cet arbre, en particulier ses feuilles, a des propriétés nutritives exceptionnelles et il est considéré par de nombreux spécialistes de la nutrition comme un « super aliment ». De plus, la facilité de sa culture et la rapidité de sa croissance font que cette plante a attiré l’attention de nombreuses ONG qui l’utilisent pour lutter contre la malnutrition et les nombreuses pathologies qui en découlent.

Les médecines traditionnelles asiatiques utilisent le moringa depuis plusieurs siècles pour traiter de nombreux troubles comme les déséquilibres de glycémie, abaisser la fièvre, la tension, améliorer les troubles du foie, éliminer les parasites intestinaux et bien d’autre symptômes.

En Europe, le moringa n’a été connu que récemment, mais il représente un intérêt pour équilibrer les régimes et modes alimentaires restrictifs afin d’éviter de nombreuses carences, ainsi que pour faire des cures de rééquilibrage pour compenser les déficits de l’alimentation moderne.

Le Moringa représente un intérêt pour équilibrer les régimes et modes alimentaires restrictifs afin d’éviter de nombreuses carences

Composition du moringa

La feuille de moringa contient une quantité de nutriments exceptionnelle dans le monde végétal. Pour 100 g de feuilles, on retrouve :

  • 9,4 g de protéines avec les 8 acides aminés essentiels.
  • 8,28 g de glucides simples et complexes.
  • 1,4 g d’acides gras principalement mono insaturés.
  • 2 g de fibres alimentaires.
  • De nombreux minéraux dont le calcium (185 mg), le magnésium (147 mg), le potassium (337 mg), le phosphore (112 mg), le fer (4 mg), ainsi que du zinc et du sodium.
  • Des caroténoïdes dont du b-carotène, précurseur de vitamine A, la quasi-totalité des vitamines B (excepté la B12) et de la vitamine C.
  • Des phénols et des flavonoïdes qui sont de puissants antioxydants, des régulateurs des défenses naturelles et protecteurs cellulaires.

Cet aliment permet également d’équilibrer les régimes restrictifs tels que les alimentations végétaliennes, végétariennes, macrobiotiques, les régimes minceur (le moringa ne contient que 64 kcal pour 100 g) ou les diètes sportives.

Le moringa est donc un aliment particulièrement complet qui permet d’apporter un équilibre à l’alimentation. Idéal pour palier à l’appauvrissement de l’alimentation moderne, lié aux conditions de cultures de plus en plus intensives, de récoltes avant maturité, de transport et de stockage.

Bienfaits du moringa

Outre ses vertus équilibrantes de l’alimentation, le moringa a de nombreux effets bénéfiques sur la santé :

  • C’est un antioxydant puissant et un protecteur des cellules.
  • Il est protecteur du foie, diurétique et il aide à abaisser la tension.
  • Il est stimulant et protecteur du cœur et de la circulation sanguine.
  • Il aide à réguler les taux de sucre et de lipides dans le sang.
  • Il aide à atténuer les réactions inflammatoires.
  • Il aide à contrôler et à abaisser la fièvre.
  • Il permet de faciliter le transit intestinal.
  • Il favorise la lactation pour les femmes allaitantes.
Le moringa aide à stimuler et à équilibrer les défenses naturelles et éliminer de nombreux virus et bactéries.
Femme mûre en nature

Conseils d’utilisation du moringa

Prendre 1 à 3 cuillerées par jour de poudre de feuille de moringa à mélanger dans un jus d’herbes, de légumes ou à saupoudrer sur une salade, un plat ou un potage.

Lorsque le moringa est utilisé pour équilibrer un régime pauvre ou exempt de protéines animales, une supplémentation en vitamine B12 reste conseillée car c’est un des rares micronutriments qui ne soit pas présent dans la plante.

Précautions d’emploi du moringa

Étant donné que le moringa a des propriétés galactogènes, il est déconseillé aux femmes allaitantes de l’utiliser durant la période du sevrage.
La forte teneur en fibres peut perturber le transit en début de cure, il est donc préférable d’augmenter les doses progressivement la première semaine.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello