N-acétylcystéine (NAC)

Origine de la NAC

Molécule dérivée de l’acide aminé soufré L-cystéine, la N-acétylcystéine (NAC) a été découverte en 1899. Sa fabrication industrielle et ses propriétés pharmaceutiques ont été mises en évidence à partir de 1960.

Ses bienfaits thérapeutiques, démontrés dans les résultats de plusieurs études très médiatisées dans les années 1990, ont permis à la NAC d’être commercialisée en complément alimentaire.

La N-acétylcystéine (appelée NAC ou acétylcystéine) est une substance synthétique dérivée de l’acide aminé non essentiel cystéine, utilisée pour le bien-être de la sphère respiratoire. La cystéine intervient dans de nombreuses fonctions métaboliques.

La N-acétylcystéine est un expectorant naturel dont l’efficacité bénéficie en cas d'inconforts respoiratoires.

Complément alimentaire NAC
La NAC contribue à la synthèse du glutathion qu’elle aide à maintenir en quantité nécessaire au sein des cellules

Rôles de la NAC

La N-acétylcystéine est transformée en cystéine une fois dans l’organisme. La cystéine est dite « non essentielle » car l’organisme peut la fabriquer à partir d’un autre acide aminé, la méthionine.

La cystéine joue un rôle la synthèse des acides gras, la formation de la peau, des ongles et des cheveux, dans la production d’hormones, etc.

Elle contribue à la synthèse du glutathion, un antioxydant majeur, qu’elle aide à maintenir en quantité nécessaire au sein des cellules. Le glutathion stimule les défenses naturelles du corps et intervient dans l’élimination des substances toxiques.

La N-acétylcystéine (NAC) n’est pas présente dans l’alimentation car il s’agit d’une molécule synthétique. 
On retrouve toutefois la cystéine, à partir de laquelle elle est synthétisée, dans de nombreux aliments : ail, oignon, brocoli, chou de Bruxelles, germe de blé, levure de bière, graines, produits laitiers, œuf, poisson, viande, etc. Les graines de moutarde sont les mieux dotées avec 680 mg pour 100 grammes, suivie par la morue séchée, les rognons de porc, le bifteck et le foie de veau. La spiruline en contient beaucoup également, avec 662 mg pour 100 grammes.

La N-acétylcystéine peut être utile :

  • Pour le bien-être de la sphère respiratoire,
  • Pour renforcer l’organisme dans la période hivernale,
  • Pour favoriser la santé hépatique et la détoxification,

Les bienfaits d’une supplémentation en NAC

La N-acétylcystéine :

  • Soutient l'organismes pour les maux de l'hiver,
  • Participe à la fluidifier les sécrétions bronchiques, idéal pour le maintien d'une sphère respiratoire saine. 
  • Est le précurseur le plus direct du glutathion, un antioxydant puissant,
  • Aide à détoxifier l’organisme des métaux lourds et toxines. 

La N-acétylcystéine soutient le système de détoxication hépatique en aidant l’élimination des métaux lourds, du tabac et des pesticides. 

Jeune femme dehors en hiver

Conseils d'utilisation

La NAC est commercialisée sous forme de capsules, de gélules ou de comprimés, et dans les pharmacies sous forme de liquide délivré sur ordonnance.

Pour soulager les maux de l'hiver 

Une prise de 600 mg à 1 500 mg deux à trois fois par jour pendant les repas 

Pour la détox hépatique 

Associer la prise de N-acétylcystéine avec du L-glutathion (en sublingual de préférence). À prendre pendant les repas.

Précautions d'emploi et contre-indications

Respecter les précautions d'emploi indiquées par le laboratoire.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello