Oligo-éléments

Origine des oligo-éléments

Les oligoéléments, ou éléments-trace, sont des nutriments de la famille des composés minéraux, présents en très faibles quantités dans l’organisme. Ces substances sont appelées sels minéraux ou macroéléments lorsqu’elles sont présentes en grandes quantités. En supplémentation, ils doivent être apportés en petite quantité sous réserve d’être toxiques voire dangereux, notamment le plomb, le cadmium et le mercure.

Les minéraux sont utilisés de manière thérapeutique depuis très longtemps. Le soufre permettait de désinfecter les habitations pendant l’Antiquité. Chez les Égyptiens, le zinc servait à accélérer la cicatrisation cutanée.

Les oligoéléments ont été étudiés en 1897 par Gabriel Bertrand, un pharmacien français travaillant à l’Institut Pasteur.

Les fruits et légumes, source d'oligo-éléments

Leur usage moderne repose essentiellement sur les travaux du Dr Jacques Ménétrier, lorsqu’il découvrit en 1932 les résultats très positifs obtenus avec le zinc, le manganèse, le cuivre et le cobalt. Le Dr Ménétrier a créé la « Médecine des fonctions » et les diathèses, un mode d’emploi expliquant le lien entre les oligoéléments, les symptômes, le terrain et l’état d’un individu à un moment M.

Les oligo-éléments contribuent au bon déroulement des réactions chimiques du corps. Une carence ou un déficit peut entraîner certains troubles fonctionnels

Les rôles des oligo-éléments

Les oligoéléments permettent de très nombreuses réactions essentielles dans l’organisme. Ils contribuent au bon déroulement des réactions chimiques du corps. Une carence ou un déficit peut entraîner des troubles fonctionnels plus ou moins importants.

Les besoins varient selon les individus en fonction de l’âge, du sexe et des habitudes de vie. Les minéraux sont apportés par l’eau et l’alimentation. Or, une alimentation de faible densité nutritionnelle et une mauvaise assimilation de l’organisme, le stress, la pollution et l’acidité organique peuvent entraîner des carences ou un déficit

Chaque oligoélément exerce différents rôles, seul ou en synergie, dans :

  • Les structures cellulaires et tissulaires
  • Les réactions enzymatiques en chaîne permettant les réactions métaboliques
  • La synthèse et l’action de certaines hormones
  • La lutte contre les radicaux libres

Les oligoéléments se présentent sous trois formes :

  • La forme ionisée, pure, à biodisponibilité optimale
  • En sels de métaux : l’oligoélément n’est pas pur et n’est pas toujours biodisponible à ce niveau car il est associé à un transporteur chimique que le corps peut considérer comme nocif, donc non absorbable.
  • Sous forme organique, autrement dit associé à un ou plusieurs atomes de carbone. Le corps doit extraire l’oligoélément de ces grosses molécules et il n’est donc pas toujours bien assimilé.

Une supplémentation en oligoéléments intervient dans le rééquilibre de nombreux mécanismes biologiques

Les bienfaits des oligo-éléments ?

Une supplémentation en oligoéléments intervient dans le rééquilibre de nombreux mécanismes biologiques :

  • Des articulations et des muscles
  • Des défenses naturelles
  • Du stress et du sommeil
  • De la vitalité et de l’énergie
  • Des voies respiratoires
  • Du système cardiovasculaire
  • De la minceur
  • De la dermatologie
  • Du bien-être au quotidien
  • De la beauté

Voici les multiples domaines d’intervention de chaque oligo-élément :

Le chrome (Cr) : glycémie, cholestérol, contrôle du poids
Le fer (Fe) : globules rouges, système immunitaire
L’oligo-elements (I) : fonction thyroïdienne
Le magnésium (Mg) : fatigue, stress, anxiété, troubles du sommeil, maux de tête
Le manganèse (Mn) : allergies
Le molybdène (Mo) : troubles de l’absorption intestinale
Le lithium (Li) : troubles du sommeil, irritabilité, stress
Le nickel (Ni) : compulsions alimentaires, digestion
Le silicium (Si) : os, articulations, peau, cholestérol
Le calcium (Ca) : os, dent, muscles, tension
Le cuivre (Cu) : maux de l'hiver
L’or (Au) : articulations, immunité, convalescence, fatigue
Le phosphore (P) : os, dent, processus physiologiques
Le potassium (K) : douleurs ou faiblesse musculaire, crampes
Le soufre (S) :  allergies, beauté
Le zinc (Zn) : antioxydant, allergies, beauté
Le cobalt (Co) : états migraineux, fatigue
Le sélénium (Se) : antioxydant, immunité
Le bismuth (Bi) : maux de gorge
L’argent (Ag) :coups de froid
Le fluor (F) : carie dentaire, os.

Jeune femme à la mer

Conseils d’utilisation des oligo-éléments

La prise d’un oligoélément ou d’une association est suffisante tous les deux à quatre jours. La dose ne varie pas, quels que soit l’âge ou le poids de la personne.

La prise de plusieurs oligoéléments nécessite d’être alternée tout au long de la semaine à raison d’une seule catégorie par jour. Quelques prises sur quinze jours peuvent suffire.

Les cures se prennent généralement de 1 à 3 mois, notamment pour traiter un déséquilibre récurrent. À consommer de préférence 15 minutes avant ou 1h30 après un repas.

Précautions d'emploi et contre-indications

Respecter les précautions d'emploi indiquées par le laboratoire.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello