Prébiotiques

Qu’est-ce qu’un prébiotique ?

Les prébiotiques sont souvent confondus avec les probiotiques. Tous deux se trouvent dans de nombreux aliments et ont pour vocation de restaurer la flore intestinale, ou microbiote. Les prébiotiques servent de source d’énergie aux probiotiques. Ils tiennent leurs propriétés des fibres alimentaires, particulièrement des végétaux. 

Le chercheur russe Elie Metchnikoff, prix Nobel en 1908 pour ses travaux sur l’immunité cellulaire et professeur à l’Institut Pasteur à Paris, est le premier à avoir postulé que les bactéries lactiques offraient des bénéfices pour la santé. Le terme « probiotique » fut introduit pour la première fois en 1965. La découverte des prébiotiques a suivi.

Prebiotiques et transit intestinal
Le préfixe pré- vient du latin prae, associé à bios : « qui permet la vie ».

Le rôle des prébiotiques

Les prébiotiques sont différents des probiotiques, auxquels ils sont étroitement liés.

Ces glucides complexes ou polysaccharides servent de « nourriture » aux probiotiques, qu’ils aident à proliférer et à se maintenir dans le système digestif.

Les prébiotiques se présentent sous deux formes :

  • Les fructo-oligosaccharides (FOS) ou inulines, que l’on trouve dans les légumes, l’orge, le seigle, les grains entiers, la chicorée, le pissenlit, l’aunée et les fruits.
  • Les galacto-oligosaccharides (GOS), naturellement présents dans les produits laitiers fermentés.

Les prébiotiques se présentent comme des ingrédients alimentaires non digestibles, à l’instar des fibres. Leur présence stimule la croissance des bonnes bactéries de l’intestin.

Les bénéfices des prébiotiques

Un déséquilibre de la flore intestinale peut entraîner des maux de ventre, des alternances de transit, des sensibilités du côlon et l’obésité.

L’interaction entre les aliments probiotiques et les bactéries intestinales permet à la fois de libérer des molécules bénéfiques à la santé, dont les acides gras à chaîne courte, et de développer les « bonnes » bactéries intestinales au détriment des mauvaises.

En décomposant les fibres alimentaires, les bactéries libèrent des composés favorables à l’organisme à plusieurs niveaux :

  • Soutien de l’immunité. 80% de l’immunité a pour origine le tube digestif, dont l’équilibre est directement dépendant du régime alimentaire.
  • Exacerbation du métabolisme des glucides et des lipides.
  • Entretien de la paroi intestinale.
  • Diminution de la perméabilité ou porosité intestinale, engendrant une malabsorption qui laisse passer des toxines nocives à tous les organes. Cette perméabilité provient des conséquences de plusieurs facteurs : une alimentation issue de l’industrie agro-alimentaire, la prise d’antibiotiques ou l’excès de consommation de sucres.   
  • Augmentation de la production des selles, lutte contre la constipation.
  • Stimulation de la fermentation colique
  • Protection contre les bactéries indésirables parfois présentes dans l’intestin.
  • Synthèse des vitamines K, nécessaire à la coagulation du sang et B9 ou acide folique, essentielle au bon développement du fœtus.
  • Équilibre du cholestérol
  • Baisse du taux de glycémie ou d’insuline dans le sang après les repas.
  • Influe sur l’assimilation de certains nutriments, en particulier les minéraux tels que le calcium et le magnésium.

Selon des études cliniques américaines, une alimentation riche en prébiotiques aurait un impact favorable sur le stress quotidien, notamment sur la récupération et le sommeil.

Une alimentation riche en prébiotiques peut avoir impact favorable sur le stress quotidien, notamment sur la récupération et le sommeil.
Jeune femme à la campagne

Conseils d’utilisation des prébiotiques

Un apport quotidien conseillé en prébiotiques s’élève à 25 grammes par jour pour un adulte. Cette quantité peut être atteinte avec une alimentation riche en fruits et légumes frais, céréales complètes, noix et légumineuses. Parfois, la diversité et la qualité des aliments ne suffisent pas.

En supplémentation, les prébiotiques sont presque toujours associés aux probiotiques.

Précautions d’emploi des prébiotiques

Respecter les précautions d'emploi indiquées par le laboratoire.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello