Rhubarbe

Origine de la rhubarbe

La rhubarbe est originaire de Chine où elle est utilisée depuis 5 000 ans en médecine traditionnelle. Bien que certaines variétés de rhubarbe soient utilisées depuis l’antiquité notamment par le médecin Grec Dioscoride (1er siècle AP. J.C.), la rhubarbe de Chine n’est connue en Europe que depuis le XVIIIe siècle. Les premières cultures ont eu lieu en Angleterre puis se sont répandues dans le nord de la France et dans une grande partie des régions tempérées.

C'est une plante vivace de la famille des polygonacées qui se développe sous les climats tempérés dans des zones ensoleillées et des sols frais.

Pieds de rhubarbe prêts à cuisiner

Les pétioles (tiges de la feuille) de rhubarbe sont les seules parties de la plante à être utilisées en cuisine, mais en thérapeutique on utilise également les racines. Les feuilles, elles sont toxiques en raison d’une trop forte teneur en acide oxalique et doivent être jetées.

Il existe une trentaire de variété de cette plante riche en fibres, aux vertus laxatives

Rôle de la rhubarbe

La rhubarbe est une plante riche en fibres, aux vertus laxatives. Il en existe une trentaine de variétés dont certaines sont cultivées à des fins ornementales et culinaires.

D’abord utilisée exclusivement pour ses vertus médicinales, la rhubarbe a petit-à-petit été utilisée pour la préparation de desserts, de confitures puis en légume pour accompagner les plats.

Seule la variété palmatum (ou officinale) couramment appelée rhubarbe de Chine est destinée à un usage thérapeutique.

De quoi est composée la rhubarbe ?

La rhubarbe doit son efficacité en grande partie à la présence de fibres qui ont une action laxative et purgative, ainsi qu’aux dérivés d’anthraquinone qui stimulent le péristaltisme intestinal. On trouve également des dérivés de stilbène qui favorisent le retour veineux. La racine, quant à elle, contient des éléments antiseptiques.

La rhubarbe apporte un éventail intéressant de minéraux (en particulier du phosphore, du potassium, du calcium, du magnésium et du fer) et de la vitamine C. Cette dernière a de nombreuses vertus parmi lesquelles des actions anti-inflammatoires, antioxydantes et tonifiantes. Elle participe à la fixation du fer et stimule l’immunité. De plus, la rhubarbe a des propriétés anti-inflammatoires pour les muqueuses.

La rhubarbe apporte un éventail intéressant de minéraux et de la vitamine C.

Les bienfaits de la supplémentation en rhubarbe

La rhubarbe est principalement préconisée pour traiter les constipations passagères et favoriser la qualité du transit intestinal, mais elle a d’autres indications possibles :

  • À faible dose, elle permet de traiter les diarrhées passagères grâce à son action anti-inflammatoire.
  • Possède une action drainante du foie et permet ainsi l’élimination de nombreuses toxines.
  • En traitement des aphtes et des gingivites en bains de bouche et prise orale.
  • En action hypocholestérolémiante.
  • Favorisant la résorption des varices.

Conseils d’utilisation

La rhubarbe est à utiliser de préférence de façon ponctuelle ou sur de courtes périodes (2 à 3 semaines). En raison de son effet laxatif, il est préférable de la prendre le soir au moment du repas ou avant d’aller se coucher.

Pour les problèmes de transit persistants, il est possible d’alterner les cures de rhubarbe avec des cures d’aloe vera. Ce dernier, ayant une action hydratante de la muqueuse intestinale, permettra d’avoir une action complémentaire de la rhubarbe.

La rhubarbe peut également être utilisé dans le cadre du traitement des aphtes, sous forme de bain de bouche.

Jeune femme souriante

Précautions d’emploi et contre-indications

En raison de la présence d’acide oxalique, la rhubarbe est contre-indiquée en cas de maladies rénales, en particulier en cas de lithiases (calculs) ainsi que pour les personnes souffrant de crises de goutte, de rhumatismes, d’arthrite ou de maux d’estomac.

La rhubarbe est également déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes en raison de son action dépurative. De plus, l’acide qu’elle contient modifie le goût du lait.

En cas de troubles cardio-vasculaires, il est préférable de ne pas utiliser cette plante.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello