Sélénium

Origine du sélénium

Le sélénium est un oligo-élément découvert avec le tellure en 1817 par Jöns Jacob Berzélius et Johan Gottlieb Gahn, dans le résidu de préparation de l’acide sulfurique. Le sélénium fait partie de la famille des chalcogènes. Ce métalloïde mou est le 66e élément le plus abondant sur Terre. Peu présent, on le trouve à l’état de traces dans l’organisme, bien qu’il intervienne dans de nombreuses réactions métaboliques.

Son appellation est une référence à Séléné, la déesse grecque de la Lune.
Noix du brésil, riche en sélénium

Les rôles du sélénium

Le sélénium (symbole Se dans le tableau périodique des éléments) est un minéral fondamental pour le corps humain. Il protège les cellules du stress oxydatif provoqué par les radicaux libres et soutient le système immunitaire. C’est aussi un cofacteur de nombreuses enzymes.

Le sélénium participe à l’activité de la glutathion peroxydase, une enzyme impliquée dans les défenses cellulaires contre le stress oxydatif, ainsi que de l’enzyme thiorédoxine réductase.

  • Le sélénium participe au soutient du système immunitaire. 
  • Il améliore le profil lipidique et favorise le bien-être cardiovasculaire
  • Le sélénium intervient également dans la fonction musculaire et joue un rôle important dans le métabolisme des glucides.
  • On lui reconnaît un rôle détoxiquant des métaux lourds.
  • Il est nécessaire dans la production d’hormones thyroïdiennes actives (T4 vers T3).

La teneur en sélénium des végétaux dépend directement de l’occurrence de cet élément dans le sol et par l’efficacité du transfert sol-plante. Les noix du Brésil sont les aliments les plus pourvus en sélénium et en vitamine E, suivies par les poissons et les fruits de mer, la levure de bière, les œufs et les céréales complètes lorsque le sol en contient. Les carences sont rares et ne concernent que les populations vivant sur un sol pauvre en sélénium, notamment en Chine et en Sibérie.

Les déficits peuvent concerner les personnes atteintes de troubles de l’intestin, les fumeurs, les sportifs et les végétariens.

En supplémentation, le sélénium est proposé dans la prévention des effets du vieillissement pour son effet antioxydant majeur.

Bienfaits de la supplémentation en sélénium

30% des Français présenteraient des déficits en sélénium, d’autant que les besoins augmentent avec l’âge et que la quantité présente dans les aliments a subi une baisse ces vingt dernières années à cause des méthodes de l’agriculture commerciale.

En supplémentation, le sélénium est proposé dans la prévention des effets du vieillissement pour son effet antioxydant majeur. Cet oligo-élément contribuerait à ralentir l’oxydation dans l’organisme dû à l’excès de radicaux libres, notamment en participant à la régénération des vitamines antioxydantes C et E. Le sélénium agit ainsi contre le vieillissement cellulaire précoce.

Le sélénium nettoie et détoxifie l’organisme des molécules toxiques et délétères, notamment les métaux lourds.

Le sélénium vient en soutien du bien-être cardiovasculaire, participe à réguler le rythme cardiaque et a préserver le cœur. 

Chez les hommes, le sélénium participe à une spermatogénèse normale, en permettant la formation normale des spermatozoïdes.

Le sélénium préserve la beauté des cheveux, des ongles et de la peau.

Un bon apport en zinc apporté en parallèle optimise l’effet antioxydant.

Jeune femme souriante debout dans un champs de blé
Le sélénium préserve la beauté des cheveux, des ongles et de la peau

Posologie du sélénium

On trouve le sélénium sous plusieurs formes, en gélules, comprimés, granules et en solutions buvables. Privilégier les formes plus absorbables comprenant l’association à un acide aminé soufré comme la méthionine ou la cystéine.

Les quantités recommandées s’élèvent à 55 microgrammes par jour chez les personnes à partir de 14 ans et de 60 à 70 microgrammes chez les femmes enceintes ou allaitantes.

Chez les personnes âgées de plus de 75 ans, l’apport conseillé est de 80 microgrammes par jour.
Le sportif de haut niveau peut s’octroyer un apport supplémentaire de 10 à 30 microgrammes.

Prendre 1 à 2 gélules par jour avec un grand verre d’eau selon le dosage recommandé et le conditionnement du laboratoire.

Précautions d’emploi du sélénium

Respecter les précautions d'emploi indiquées par le laboratoire.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello