Taurine

Origine de la taurine

La Taurine est un dérivé d’acide aminé soufré synthétisé à partir de la cystéine. Découverte en 1827 par deux scientifiques allemands, Friedrich Tiedermann et Léopold Gmelin dans la bile de taureau d’où elle tire son nom (taurus en latin), elle est naturellement présente dans les produits animaux ainsi que dans certaines plantes et certains champignons.

Toutefois, les apports alimentaires restent souvent insuffisants par rapport aux besoins physiologiques et une quantité non négligeable de taurine doit être fabriquée par le corps.

Malgré ses nombreux intérêts pour la santé, la taurine n’a été connue du grand public que récemment lorsque des fabricants de boissons dites « énergisantes » l’ont incorporée dans leurs compositions dans le but d’optimiser et de prolonger l’action de la caféine et autres composants excitants (la taurine n’a pas d’action excitante par elle-même).

Femme buvant une boisson énergisante en canette
La taurine est présente dans de nombreux tissus de l’organisme : on la retrouve dans la bile, le foie, les reins, les yeux (en particulier la rétine), les muscles et le cerveau.

Modes d’action de la taurine

Pour fabriquer la taurine, l’organisme a besoin de cystéine (ou au moins de méthionine qui est un précurseur de cette dernière) ainsi que de vitamine C et de plusieurs vitamines du groupe B. Si l’un de ces éléments vient à manquer, la production de taurine peut être affectée et certaines de ses fonctions peuvent ne plus être assurées correctement.


Les rôles de la taurine dans le corps :

  • Renforcer la tonicité et le potentiel de contraction des muscles, en particulier du cœur.
  • Elle a une action solubilisante des graisses et participe au métabolisme du cholestérol.
  • Elle participe à la régulation des rapports calcium/potassium qui permet la contraction musculaire et sodium/potassium qui régule l’influx nerveux. Elle joue également un rôle dans la rétention du magnésium par la cellule.
  • Elle joue un rôle dans le développement du cerveau du nouveau-né.
  • Elle optimise l’action de la sérotonine, qui joue un rôle dans la régulation émotionnelle.
  • Elle participe au maintien d’une bonne glycémie.
  • Elle favorise l’élimination des toxiques par la bile.
  • Elle a une action stabilisante pour les membranes cellulaires.

La taurine participe au fonctionnement et au renforcement des muscles, en particulier du cœur

Bienfaits de la taurine

La taurine participe au fonctionnement et au renforcement des muscles, en particulier du cœur.

  • Elle favorise le métabolisme des sucres et des lipides, et réduit le risque de dépôt. Cette caractéristique lui permet également de jouer un rôle dans la régulation du poids.
  • Elle participe à la gestion des émotions et aide à diminuer la nervosité.
  • Elle joue un rôle dans le développement du système nerveux.
  • Elle favorise l’élimination de nombreux polluants alimentaires.
  • Elle améliore la récupération après les efforts physiques.
La taurine est présente dans de nombreux tissus de l’organisme : on la retrouve dans la bile, le foie, les reins, les yeux, les muscles et le cerveau
Jeune homme souriant

Conseils d’utilisation de la taurine

Prendre une dose de taurine par jour en une ou deux fois, éloignée des repas d’une à deux heures. Dans le cas de prise de plusieurs compléments à base d’acides aminés, il est conseillé d’espacer les prises d’au moins 30 minutes afin d’optimiser l’assimilation.

Précautions d’emploi de la taurine

Respecter les précautions d'emploi indiquées par le laboratoire.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello