Trèfle Rouge

Origines du trèfle rouge

Issue de la famille des fabacées, proche des pois et des haricots, le trèfle rouge est utilisé depuis des siècles dans la pharmacopée chinoise comme expectorant dans le thé, et dans la pharmacopée russe pour soulager les maux respiratoires. On trouve cette plante vivace implantée dans différents terrains sablonneux de Grande-Bretagne, d’Europe, d’Asie, sur le pourtour méditerranéen et en montagne.

La phytothérapie utilise les principes actifs concentrés dans les sommités fleuries.
Champs de Trèfle rouge

Rôles du trèfle rouge

Le trèfle rouge est une plante riche en isoflavones, des substances chimiques qui agissent comme l’hormone féminine œstrogène. Autrefois, elle était utilisée comme sédatif, pour accélérer la cicatrisation ou traiter le psoriasis. Le trèfle rouge est aujourd’hui principalement utilisé dans la ménopause et pour le bien-être osseux.

Composition du trèfle rouge

Le trèfle rouge se révèle riche en calcium, chrome, magnésium, niacine, phosphore, potassium, thiamine et vitamine C.

La plante contient également de nombreux isoflavones, des polyphénols issus de la sous-famille des flavonoïdes présents dans certaines plantes, en particulier le soja.

Une fois ingérés, ces isoflavones – la daidzéine, la génistéine, la formononétine, la biochanine A, de la coumarine, des saponines et une huile essentielle – agissent dans l’organisme comme des hormones naturelles proches des œstrogènes.

De par ses propriétés phyto-oestrogéniques, le trèfle rouge aide à réduire les bouffées de chaleur et la nervosité liées à la ménopause

Les bienfaits du trèfle rouge

De par ses propriétés phyto-oestrogéniques, le trèfle rouge aide à réduire les bouffées de chaleur et la nervosité liées à la ménopause en stimulant naturellement les niveaux d’œstrogènes chez les femmes durant cette période de la vie.

Ses isoflavones agissent de deux manières simultanées en aidant à préserver le bien-être osseux, important chez les femmes en période de ménopause.

Le trèfle rouge aurait également un effet bénéfique sur le bien-être cardiovasculaire.  

Le trèfle rouge, de par sa composition riche est utilisé pour le bien-être de la sphère respiratoire.

En usage externe, le trèfle rouge aide à soulager les problèmes de peau, notamment le les démangeaisons.
Jeune femme dasn un champs
Le trèfle rouge se révèle riche en calcium, chrome, magnésium, niacine, phosphore, potassium, thiamine et vitamine C

Posologie du trèfle rouge

En supplémentation, le trèfle rouge se décline sous différentes formes et préparations. Le dosage dépend de plusieurs facteurs liés à l’individu et ne doit pas dépasser trois à six mois en automédication. Toutefois, voici quelques généralités.

En usage interne

Gélules, infusions, teinture mère, extraits fluides pour la shère respiratoire et cutannée.

En infusion

Comme apaisant : 4 grammes de fleurs séchées dans 250 ml d’eau bouillante durant quinze minutes. Consommer de deux à trois tasses par jour.

En gélules

Sur un dosage de 500 mg par gélule : de huit à dix gélules par jour sur une durée de deux mois renouvelables après une semaine d’arrêt.

En teinture-mère 

(remarque : les teintures mère contiennent un pourcentage d’alcool) Prendre de 1 à 2 ml dans un liquide trois fois par jour sur une durée de deux mois renouvelables après une semaine d’arrêt.

En extrait fluide

(présence d’alcool également) . Prendre 1 ml trois par jour sur une durée de deux mois renouvelables après une semaine d’arrêt.

En usage externe

Il existe des crèmes, des onguents et des poudres contenant de 10 à 15% de principes actifs.

Précautions d’emploi du trèfle rouge

Respecter les précautions d'emploi indiquées par le laboratoire.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello