Tyrosine

Origine de la tyrosine ?

La tyrosine est dite non essentielle car elle peut être synthétisée par l’organisme à partir d’un autre acide aminé, la L-phénylalanine. Son rôle est important dans le système nerveux et l’activité des glandes surrénales.

Une supplémentation est utile dans la gestion des états de fatigue liés à un stress chronique
Aliments sources de dopamine

Les rôles de la tyrosine

La tyrosine est un acide aminé qui sert à la fabrication de la dopamine et de la noradrénaline, deux neurotransmetteurs intervenant dans l’équilibre des émotions, de la motivation et de la concentration. L’organisme fabrique la tyrosine mais une supplémentation peut s’avérer utile dans la gestion des états de fatigue liés à un stress chronique.

La tyrosine est impliquée dans l’activité neuronale de par sa fonction de précurseur de la dopamine et de la noradrénaline, deux neurotransmetteurs indispensables à la transmission de l’information dans le système nerveux.

On trouve la tyrosine dans de nombreux aliments riches en protéines, en majorité dans les produits d’origine animale et les oléagineux.

L’hormone dopamine, produite dès le matin, agit sur l’humeur et aide à démarrer la journée du bon pied. De son côté, la noradrénaline s’avère nécessaire dans l’attention et l’apprentissage, ainsi que la motivation et l’envie d’entreprendre.

Des signes de manque d’entrain, de réveil difficile, de manque de concentration et de légère lassitude peuvent se manifester de manière ponctuelle ou plus régulière : ils indiquent que l’organisme a du mal à sécréter la dopamine.

La tyrosine participe également :

  • À la synthèse des hormones thyroïdiennes produites par la glande thyroïde, qui intervient principalement dans la croissance et le métabolisme,
  • À la synthèse de la mélanine, le pigment naturel responsable de la coloration foncée de la peau et des cheveux.

Bienfaits d'une supplémentation en tyrosine

La tyrosine peut améliorer certaines fonctions cognitives utilisées pour augmenter la « mémoire de travail », responsable de la mise à jour et du maintien de la mémoire, notamment dans un environnement stressant. C’est un supplément particulièrement intéressant dans ce cadre à condition de prendre le complément alimentaire à jeun le matin au réveil, au moins trente minutes avant le petit-déjeuner, et de l’associer à un complexe de vitamines B et de vitamine C, à prendre à la fin du petit-déjeuner.

La supplémentation en tyrosine peut se justifier dans le cas d’une fatigue importante et d’une moindre résistance aux facteurs de stress. Son intérêt dans la gestion et la prévention du stress a été prouvé cliniquement, notamment à travers sa participation à la production de l’hormone noradrénaline.

La tyrosine favorise la sécrétion de dopamine, véritable « booster » de l’organisme, en particulier au niveau du liquide extracellulaire cérébral.

Jeune homme souriant

Des études cliniques portant sur l’utilisation de la tyrosine dans les troubles du déficit et de l’attention ont donné des résultats convaincants. Huit adultes sur douze ont marqué des améliorations après deux semaines de supplémentation.

La tyrosine atténuerait les états dépressifs et participerait au bien-être global de l’organisme, sur les plans psychiques et physiques.

La tyrosine connaît des propriétés apaisantes bénéfiques dans les symptômes prémenstruels.

Des études cliniques sont en cours pour approfondir ses bienfaits dans le régime minceur.

La tyrosine bénéfice également d’une action antioxydante, c’est-à-dire qu’elle ralentit le vieillissement des cellules organiques.

Conseils d'utilisation

Les doses journalières recommandées varient pour un adulte de 500 mg par jour à 1 000 mg.

Prendre de 1 à 2 gélules par jour avec un grand verre d’eau sur une période maximale de trois mois, dans le respect du conditionnement et des doses recommandées. La prise idéale se situe autour de 10h30 le matin, à jeun, dans le respect du pic de production de ce neurotransmetteur.

Précautions d'emploi et contre-indications

Déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes.

Il est recommandé de se rapprocher d’un professionnel de la santé en cas de problèmes de thyroïde.

Des troubles digestifs (nausées, vomissements) et des vertiges peuvent survenir à la prise de tyrosine.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello