Vitamine E

Qu'est-ce que la vitamine E

La vitamine E, également appelée tocophérol, est une vitamine soluble dans les graisses. Elle se décline sous 8 formes différentes : 4 tocophérols et 4 tocotriénols. Ce sont les tocophérols qui sont les plus courants et les plus actifs (en particulier l’alpha-tocophérol). L’action antioxydante de la vitamine E est si puissante qu’elle est fréquemment utilisée en tant que conservateur par l’industrie agroalimentaire sous les dénominations E306 à E309.

La vitamine E est présente dans quasiment tous les aliments contenant des corps gras. Sa teneur est nettement plus élevée dans les huiles végétales et les aliments riches en acides gras polyinsaturés (oméga 3 et 6) mais sa biodisponibilité sera souvent moins bonne car elle est déjà mobilisée pour empêcher l’oxydation des graisses qui la contiennent. De plus, la teneur de la vitamine E dans les aliments peut être fortement altérée par les conditions d’extraction des huiles et la conservation des aliments.

Sources de vitamine E

La vitamine E est très sensible à l’oxygène, aux UV et à la chaleur. Si les huiles ne sont pas extraites par première pression à froid (huile vierge), elles subissent des montées en température et parfois l’intervention de solvant qui permettent d’augmenter le rendement mais altèrent fortement les acides gras essentiels et la vitamine E. De même, les conditions stockage sont capitales pour préserver les propriétés du produit : le conditionnement doit être impérativement en verre teinté (brun ou vert) afin de protéger le produit des UV, les huiles riches en oméga 9 (olive, sésame et arachide) doivent être conservées à une température inférieure à 20°C et à l’abri de la lumière alors que toutes les autres doivent être conservées au réfrigérateur.

Les actions de la vitamine E étant essentiellement préventives, il n’y a pas réellement de signes physiologiques de déficit.

La vitamine E est un antioxydant très puissant. Elle fait partie des 3 vitamines qui préviennent le vieillissement

Les rôles de la vitamine E dans le corps

La vitamine E est un antioxydant très puissant. Elle fait partie des 3 vitamines qui constituent la base de la plupart des complexes destinés à prévenir le vieillissement.

Les rôles de la vitamine E découlent essentiellement de ses fonctions anti-radicalaires : elle empêche l’oxydation des graisses. Souvent associée aux vitamines A et C ainsi qu’au sélénium, elle fait partie des éléments de base des complexes antioxydants.

  • Elle assure une protection cardiovasculaire.
  • Elle protège la sphère oculaire et participe à la prévention des maladies dégénérescentes de l’œil.
  • La vitamine E peut retarder le déclin cognitif chez les personnes âgées.
  • Elle renforce et assouplit les membranes cellulaires, joue un rôle dans la formation de l’ADN et de l’ARN.
  • La vitamine E favorise la fluidité sanguine en évitant l’agrégation plaquettaire excessive.
  • Elle favorise le maintien du potentiel immunitaire chez les personnes âgées.
  • Elle joue un rôle majeur dans la régénération de la peau.
  • La vitamine E protège le système neuromusculaire et prévient des myopathies.
Bienfaits de la vitamine E

Les bénéfices d'une supplémentation en vitamine E

La vitamine E prévient des signes du vieillissement général.

  • Elle prévient la formation des rides et des vergetures et favorise la cicatrisation. Elle favorise également la rémission de l’acné.
  • Elle prévient des risques cardiovasculaires.
  • Elle prévient de la DMLA (dégénérescence de la macula liée à l’âge) et de la cataracte et retarde l’évolution de la première.
  • Elle participe au maintien des facultés intellectuelles chez les personnes âgées.
  • Elle joue également un rôle dans la fertilité masculine.

Les actions de la vitamine E étant essentiellement préventives, il n’y a pas réellement de signes physiologiques de déficit

Comment utiliser la vitamine E ?

La vitamine E est à prendre pendant un des deux repas principaux, de préférence en présence d’huile végétales qui faciliteront son assimilation.

Les doses conseillées dans le cadre d’une supplémentation vont de 200UI (134mg) à 400UI (268mg).

La vitamine E étant facilement stockée dans l’organisme, une personne voulant se limiter à 200UI/J peut prendre une dose de 400UI tous les 2 jours.

Précautions d’emploi, contre-indications

La plupart des troubles recensés liés à une supplémentation en vitamine E l’ont été lors d’études effectuées à partir de vitamine de synthèse, ce qui n’est pas forcément transposable avec de la vitamine naturelle. Il est néanmoins nécessaire d’être prudent quant au rôle fluidifiant sanguin de la vitamine E et de ne pas dépasser 400UI/J sur une durée de 2 mois consécutifs maximum.

L’action fluidifiante de la vitamine E peut interagir avec des traitements anticoagulants pharmaceutiques et contre-indique la supplémentation de cette vitamine. Il en va de même pour les personnes hémophiles.

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello