Nadora Mag

Les meilleurs antioxydants pour les défenses immunitaires

Des chercheurs américains ont mis au jour l’efficacité des antioxydants, notamment la vitamine C, dans la protection du thymus, une petite glande située dans la partie supérieure du thorax et organe de maturation des lymphocytes T (les globules blancs). C’est une preuve scientifique de la corrélation entre les antioxydants et les défenses immunitaires. Voici les plus importants d’entre eux.

À quoi servent les antioxydants ?

On regroupe sous le terme antioxydants certaines vitamines, des oligo-éléments et certains nutriments naturellement présents dans l’alimentation (plantes et animaux). Ils ont pour effet d’aider les cellules de l’organisme à se protéger de l’oxydation créée par les radicaux libres. Ils interviennent dans les mécanismes immunitaires, le processus de production d’énergie et aident également à lutter contre les bactéries et les virus.

Fruits riches en anti oxydants

Les antioxydants de l’immunité

La vitamine C 

Vitamine hydrosoluble, soit soluble dans l’eau, la vitamine C doit être apportée par l’alimentation et les compléments alimentaires. Il s’agit d’une vitamine très sensible à la chaleur et à la lumière, raison pour laquelle on ne la trouve plus qu’en infimes quantités dans les aliments que nous absorbons. Dans le corps, la vitamine C intervient dans la formation et la protection de certaines cellules immunitaires. Elle est recommandée chez les personnes en convalescence et pour soutenir les défenses naturelles lors d’une activité physique intense ou une exposition prolongée au froid.

La vitamine E

Cette famille de huit vitamines renforce le système immunitaire. Antioxydant puissant et cardioprotecteur, la vitamine E se trouve dans les huiles (soja, maïs), les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes), les graines (tournesol) et les germes de céréales complètes.

La vitamine A (rétinol et provitamines A)

Vitamine liposoluble, c’est-à-dire soluble dans les graisses, la vitamine A est un nom générique regroupant une famille de substances semblables au niveau de la structure et des propriétés. La vitamine A contribue à la santé des yeux, de la peau et du système immunitaire tout en assurant le développement et la croissance normale du corps. Elle est nécessaire à la formation de cellules souches et participe à la croissance des os, notamment durant l’enfance.

La supplémentation en vitamine A n’est pas recommandée car elle s’accumule dans les graisses. Préférez des suppléments de bêta-carotène, une forme biodisponible et plus soluble de provitamine A.

Les antioxydants indispensables pour l’immunité

  • Les oligo-éléments : zinc, sélénium
  • Les vitamines : C, E, A
  • Le glutathion
  • Les polyphénols : flavonoïdes, tanins

Le glutathion

Cet antioxydant intracellulaire ou endogène, autrement dit naturellement produit par l’organisme, est le plus important du corps. Le glutathion est aussi un grand détoxifiant des métaux lourds. Grâce à son action importante antioxydante, il agit sur le bien-être immunitaire dans sa globalité. On le trouve principalement dans les asperges, l’avocat, les noix, les framboises, les champignons, les poissons et les viandes.

Le zinc 

Cet oligo-élément se trouve à l’état de traces dans l’organisme, soit l’équivalent de deux grammes, répartis à 65% dans les muscles et à 20% dans les os. Le zinc contribue notamment au métabolisme normal de la vitamine A et au fonctionnement normal du système immunitaire. Il contribue aussi à un métabolisme acido-basique normal. On le trouve surtout dans l’huître, mais également dans la viande, les noix, les légumineuses et les céréales entières.

Les polyphénols

Les polyphénols sont des substances moléculaires à l’origine de l’arôme, de la couleur et des propriétés antioxydantes des végétaux. On trouve la plus grande concentration de polyphénols dans les fruits rouges (cassis, myrtilles, cerises), le thé vert, le café, le cacao, les épices (cannelle, curcuma), ainsi que le raisin et le vin rouge. Les études ont prouvé que le vin rouge détient un potentiel antioxydant jusqu’à mille fois plus important que la vitamine E.

Femme dégustant un verre de vin rouge dans une vigne

Le sélénium 

Minéral fondamental du corps humain, le sélénium participe à l’activité de la glutathion peroxydase, une enzyme impliquée dans les défenses cellulaires contre le stress oxydatif, ainsi qu’à la régulation du système immunitaire. La teneur en sélénium des végétaux dépend directement de l’occurrence de cet élément dans le sol et par l’efficacité du transfert sol-plante. Les noix du Brésil sont les aliments les plus pourvus en sélénium et en vitamine E, suivies par les poissons et les fruits de mer.

Conclusion

De nombreuses études prouvent l’effet incontestable des antioxydants sur le système immunitaire. Une alimentation dite vivante, issus de légumes et fruits frais et de saison, ainsi que d’aliments issus de l’agriculture biologique apporte une grande partie de ces éléments essentiels. Les compléments alimentaires peuvent vous apporter des composés spécifiques selon votre mode de vie, votre alimentation et votre état de santé.

Sources

https://www.lanutrition.fr/10-plantes-diuretiques

https://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/beaute-soins-du-corps/cellulite/la-retention-d-eau-est-elle-liee-a-la-cellulite_22693.html#:~:text=Quand%20on%20a%20une%20cellulite,ph%C3%A9nom%C3%A8ne%20qui%20accompagne%20la%20cellulite.

Les articles en relation

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello