Nadora Mag

Les meilleurs sports antistress

Dans une société de plus en plus sédentarisée, les bienfaits de l’exercice physique sont multiples et agissent à la fois sur le physique et le mental. Si tous les sports permettent d’évacuer le stress et l’anxiété, ceux présentés dans cet article bénéficient d’un impact particulier sur la détente psychique.

Pourquoi faire du sport ?

Vous pouvez vous alimenter de manière parfaite, vous n’obtiendrez jamais une santé optimale si vous ne faites pas suffisamment d’exercice.

L’exercice physique renforce le muscle cardiaque, diminue les risques de développer un diabète de type 2, renforce nos défenses immunitaires et maintient la densité osseuse tout en augmentant le tonus musculaire.

S’octroyer du temps pour pratiquer une activité physique régulière à intensité plus ou moins modérée permet au corps d’évacuer les toxines et à l’esprit de s’aérer.

Fruits et légumes bio dans un ecagette

Comment le sport diminue-t-il le stress ?

Lorsque l’on entraîne son corps, on stimule aussi son cerveau. Le sport augmente l’activité de neurotransmetteurs dans des zones cérébrales contrôlant les émotions.

Lors d’une activité physique, le corps sécrète des hormones : l’endorphine, la dopamine, l’adrénaline et la noradrénaline.

  • L’endorphine, ou « hormone du plaisir », procure la sensation de satisfaction, de bien-être voire d’euphorie après une séance de sport. L’endorphine se libère après environ trente minutes d’effort modéré.
  • La dopamine, ou « hormone du bonheur », permet de se sentir plus productif.

L’endorphine et la dopamine ont la capacité de rendre dépendant, notamment au sport. L’adrénaline et la noradrénaline, dites « hormones du stress », permettent la motivation parmi d’autres actions.

Les meilleurs sports antistress

La course à pied

La course à pied agit comme un véritable antistress naturel pour peu que l’on s’adonne entre deux et trois par semaine à cette pratique très commune. Pendant la foulée, de modérée à plus dynamique, les muscles des épaules et de la mâchoire peuvent se relâcher. Après la course, il est important de prendre le temps de s’étirer, de bailler et d’évacuer les tensions pendant la récupération. L’idéal est de consacrer quinze minutes à la récupération pour 45 minutes de course.

Les sports aquatiques et nautiques

Les activités qui se déroulent dans l’eau permettent au corps de se délester de son propre poids. Les muscles travaillent sans avoir à lutter contre l’apesanteur. L’eau masse la peau et stimule le système lymphatique, entraînant une « bonne fatigue » très favorable à l’endormissement.

Le yoga

Le yoga apporte un grand nombre de bienfaits physiques. Cette discipline ancienne originaire d’Inde a aujourd’hui conquis des milliers d’adeptes dans les pays occidentaux. Le yoga rassemble à la fois des exercices physiques et spirituels. Il se pratique pour s’initier à l’harmonisation avec soi-même et avec l’environnement extérieur en réduisant la pression artérielle et en travaillant sur la respiration. Véritable philosophie de vie, symbole de paix et de sérénité, le yoga s’adresse à tous. Il en existe plusieurs types (le hatha, l’ashtanga, le kundalini…), à vous de trouver celui qui vous conviendra le mieux.

L’équitation

L’activité sportive au contact du cheval, un animal très émotionnel, permet au cavalier d’adapter son comportement et d’être à l’écoute de sa monture. Cette relation mutuelle oblige à contrôler ses signaux de peur ou de détresse en présence de l’animal, car l’équidé est très sensible au degré de stress de l’être humain. Il peut en subir et en ressentir lui-même les conséquences.

Les sports d’endurance

Balade en vélo

Avec la course à pied citée plus haut, les sports d’endurance tels que le vélo ou la marche rapide ont pour avantage de libérer l’esprit, l’attention étant portée sur le maintien dans le temps d’un certain niveau d’intensité.

L’effort prolongé active le système cardiovasculaire et permet de se débarrasser des pensées limitantes et négatives.

Le rôle de la respiration reste majeur dans ces disciplines. Celle-ci participe à bien oxygéner l’organisme tout en chassant les tensions accumulées.

Votre hygiène de vie sera complète avec la pratique d’une activité physique comprenant en parallèle une alimentation équilibrée et la gestion émotionnelle de son psychisme. Les bienfaits sur le stress, accordés à un temps de repos et de récupération suffisants, devraient se faire ressentir rapidement.

Pratiquez dans la nature si possible

S’il vous est possible de pratiquer votre sport à l’extérieur dans la nature, n’hésitez pas, vous en multiplierez les bienfaits ! Le sport en pleine nature abaisse le rythme cardiaque, la pression artérielle, le taux de cortisol, améliore l’humeur et favorise le sommeil par l’exposition à la lumière.

Bouger combat la dépression

L’exercice physique et le sport réduiraient les symptômes chez les personnes souffrant de dépression. Les chercheurs s’accordent à dire qu’aider les personnes concernées à pratiquer et à maintenir une activité physique est essentiel pour leur équilibre.

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27882607/

https://horse-canada.com/magazine/behaviour/reduce-horses-stress/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31389872/

Les articles en relation

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello