Nadora Mag

Les plantes adaptogènes, nos alliées contre le stress

Les plantes médicinales dites « adaptogènes », qui produisent des substances les rendant plus résistantes et capables de s’adapter à un environnement difficile. Chez l’être humain, elles aident l’organisme à s’adapter au stress physique ou psychologique (fatigue, surmenage) auquel il est confronté. Voyons ensemble le pouvoir bienfaiteur de ces végétaux étonnants.

Qu’est-ce qu’un adaptogène ?

L’appellation de plantes « adaptogènes » peut paraître totalement étrangère à notre vocabulaire.

En réalité, on en connaît déjà plusieurs, ne serait-ce que la plus fameuse d’entre elles, le ginseng. Le concept a été défini en 1947 par un toxicologue russe, Nicolaï Lazarev.

Selon lui, « l’adaptogène est une substance pharmacologique capable d’induire dans un organisme un état de résistance augmentée non spécifique permettant de contrebalancer les signaux de stress et de s’adapter à un effort exceptionnel ».

Racines de Ginseng

Les plantes concernées, parmi lesquelles la maca, l’astragale ou encore l’échinacée détiennent des principes actifs qui permettent à l’organisme de s’adapter et de mieux gérer une situation de stress ou de fatigue tout en augmentant sa résistance aux infections en fortifiant le système immunitaire.

Les plantes adaptogènes vont aider le corps et le système nerveux à se réguler par une action stimulante ou apaisante selon les besoins, sans provoquer d’effets néfastes, excessifs ou agressifs.

Zoom sur les meilleures plantes anti stress

S’il fallait n’en garder qu’une : le ginseng ! Originaire de l’Est de l’Asie, plante phare de la médecine chinoise, la racine de ginseng (Panax ginseng) est réputée pour tout soigner, d’où son nom scientifique « panax », panacée. Des études cliniques ont montré son efficacité dans les cas de fatigue, surmenage, stress et convalescence, en qualité de stimulant physique et intellectuel. On peut aussi l’associer au guarana, à la gelée royale ou à l’acérola riche en vitamine C.

La rhodiole (Rhodiola rosea) ou l’« orpin rose » et « ginseng de la toundra » est utilisée depuis des siècles pour combattre la fatigue et augmenter l’endurance. Cette plante médicinale adaptogène est particulièrement adaptée à l’équilibre nerveux et à la gestion du stress. Elle facilite la synthèse de la sérotonine et de la dopamine, deux hormones de la motivation et du bien-être. Couplée au bacopa et au magnésium dans le complexe Équilibre et Sérénité de Terravita, elle apporte détente et apaisement grâce à ses propriétés tranquillisantes et anti-déprime.

Griffonia

La griffonia (Griffonia simplicifolia) constitue une plante médicinale grimpante originaire de l’Afrique de l’Ouest dotée d’une forte teneur en 5-HTP, un actif naturel dont les vertus alliant sérénité, résistance au stress, équilibre émotionnel et nerveux en font une plante très utilisée.

Le 5-HTP du griffonia est le précurseur direct de la sérotonine, dite « hormone du bonheur ». Ce médiateur chimique transmet des informations entre les neurones et joue un rôle essentiel au sein du système nerveux central dans de nombreux processus émotionnels et physiologiques tels que l’humeur, le stress, le sommeil ou l’appétit.

L’éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) est surnommée « la plante de l’étudiant » pour ses effets stimulants sur le physique, le système immunitaire et le système nerveux. L’éleuthérocoque stimule l’appétit et les défenses immunitaires, favorise le bien-être, améliore les performances physiques, intellectuelles et sexuelles, et soulage les maux de tête. C’est une plante essentiellement cultivée en Chine, en Corée, au Japon et en Sibérie où elle est très utilisée chez les personnes âgées et les convalescents.

L’ashwaghanda (Withania somnifera) demeure une incontournable de la médecine traditionnelle ayurvédique depuis plus de 3 000 ans. Encore peu connue en France, l’ashwagandha est aussi appelée « ginseng blanc » ou « ginseng indien » pour ses principes actifs très puissants. En sanskrit, son nom signifie « force du cheval ». Sa forte concentration en withanolides, des stéroïdes naturels, lui confère une action directe sur la production de cortisol, dite « hormone du stress ». On la retrouve associée à la mélisse et l’aubépine dans le complexe Relaxora de Nadora.

Les plantes adaptogènes augmentent la capacité du corps à s’adapter au stress contre-productif. Leur rôle de régulateur sur le métabolisme humain est idéal pendant les périodes de surmenage et pour tonifier le corps et le psychisme, et participe à une meilleure hygiène de vie.

Un soutien ponctuel ou régulier
On peut consommer les plantes adaptogènes en cure ponctuelle de six semaines pour gérer une situation passagère ou en cure plus régulière de trois semaines par mois comme soutien du quotidien. On les trouve sous forme de gélules, poudre, extrait hydro alcoolique, décoction de racines ou tisanes. Il est important de toujours vérifier la provenance des plantes que vous utilisez pour bénéficier de tous leurs principes actifs.

Sources 

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14596440/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19500070/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30479654/

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01734285/document

Les articles en relation

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello