Nadora Mag

Produits de la ruche : mode d’emploi

Insectes pollinisateurs indispensables à la vie, les abeilles jouent un rôle vital pour toute l’humanité. Il en existe de nombreuses espèces et sous-espèces à protéger, de l’abeille sauvage à l’abeille domestique, la mortalité des abeilles étant un danger pour la survie des espèces végétales. On leur doit de véritables trésors valorisés par l’apiculture, pour leurs bienfaits gustatifs et nutritionnels très prisés.

Découvrez dans ce guide nos meilleurs conseils pour profiter au mieux de tous les bénéfices des produits de la ruche.

Le miel

La star de la ruche, c’est lui ! Connu depuis l’Antiquité, le miel est issu de la transformation du nectar ou du miellat déposé dans les alvéoles par les abeilles. Il comprend diverses appellations en fonction des fleurs butinées dont dépendent sa texture, sa couleur et sa saveur. Les miels peuvent être « polyfloraux », autrement dit issus de plusieurs variétés de fleurs ou « monofloraux », issus d’un seul type de fleurs. Ils sont tous composés de glucose et de fructose, d’eau et de plusieurs nutriments. On les apprécie pour leurs bienfaits anti-infectieux, antibiotiques, antioxydants, cicatrisants, tonifiants et énergisants. Le miel est conseillé en cas de fatigue, convalescence, troubles alimentaires et du transit intestinal, insomnie, maux de gorge, toux et d’affections cutanées.

Récolte du miel d'une ruche

La gelée royale

Cette substance sécrétée par les glandes des jeunes abeilles ouvrières pour unique nourriture de leur reine, également appelée « lait d’abeille », dispose de propriétés exceptionnelles. On attribue la longévité de la Reine à la gelée royale :  la reine bénéficie d’une durée de vie de cinq ans, quand les abeilles ouvrières ne disposent que de 45 jours ! La gelée royale est aussi l’aliment principal des jeunes larves durant les trois premiers jours de leur vie. Sa composition précieuse et fragile lui confère des vertus importantes et lui vaut d’être conservée à l’abri de la chaleur, de l’air et de la lumière. Source abondante de minéraux, eau, protéines, vitamines, lipides, glucides, enzymes, acides nucléiques et antioxydants, la gelée royale se consomme en cure d’un mois renouvelable. On la trouve en ampoules diluées ou telle quelle, à prendre le matin à jeun pour profiter de ses effets sur les inconforts de la ménopause, le taux de cholestérol, l’immunité, la fatigue et le stress.

Le pollen

Récolté par les abeilles lors du butinage des fleurs, le pollen est transporté en pelotes sur leurs pattes arrière. Il constitue leur unique source de protéines. Ce stimulant métabolique, tonique digestif et antioxydant est idéal pour traiter les troubles digestifs et de la croissance, ainsi que pour améliorer les performances physiques. Il est recommandé d’en consommer pour lutter contre les fatigues passagères et pour le bon fonctionnement du transit intestinal.

Pris quotidiennement, le pollen régule l’appétit et permet ainsi le contrôle du poids.

La propolis

Les abeilles se servent de cette matière résineuse ou gommeuse récoltée sur certains bourgeons d’arbres pour plusieurs actions, dont celles d’entretenir et de protéger la ruche. Elle était déjà utilisée par les Égyptiens de l’Antiquité pour les onguents et l’embaumement. La propolis contient de la résine d’arbres (flavonoïdes, esters, acides phénoliques), de la cire, des huiles volatiles ou essentielles, du pollen et d’autres substances. Elle est le bouclier de la ruche pour ses propriétés antibactériennes, antifongiques, antivirales. En complément alimentaire la propolis est un excellent soutient de l’immunité et de la vitalité.  On peut l’utiliser dans :

  • Les inconforts de la peau (rougeurs, boutons, comédons, excès de sébum, plaques...
  • Le soutien des défenses naturelles
  • Pour le bien-être de la sphère ORL
  • Pour le bien-être gingival

Les trésors indispensables de la ruche

  • Le miel : glucose, fructose, eau, autres nutriments
  • La gelée royale : minéraux, eau, protides, vitamines, lipides, glucides, enzymes, acides nucléiques, antioxydants
  • Le pollen : protides, vitamines du groupe B, minéraux, glucides, antioxydants
  • La propolis : résine d’arbres (flavonoïdes, esters, acides phénoliques…), cire, huiles volatiles ou essentielles, pollen, autres substances
  • La cire d’abeille : esters d’acides gras et d’alcool, hydrocarbures, autres substances (vitamine A, pigments…)

La cire d’abeille

Produite par les « glandes cirières » des abeilles à partir de leur deuxième ou troisième semaine de vie et jusqu’à leur mort, la cire d’abeille est une pâte grasse et presque blanche, mélange d’esters d’acides gras, d’alcool, d’hydrocarbures et d’autres substances (vitamine A, pigments).

Elle est utilisée depuis des temps immémoriaux pour les bougies, les cachets des courriers, mouler des sculptures, etc.

On l’utilise en cosmétiques comme excipient et agent protecteur. Ses vertus santé comprennent les applications dermatologiques en cataplasmes, ainsi que pour évacuer les bouchons de cérumen.

Pellets de cire d'abeille

Conclusion

Pour prendre soin de sa santé cardiaque, il convient de faire le plein d’aliments riches en nutriments. Variez les couleurs dans l’assiette et multipliez l’assimilation des antioxydants, des vitamines et des minéraux. Ces recommandations interviennent dans le cadre d’une hygiène de vie globale comprenant de l’activité physique régulière.

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20573205/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5954854/

Les articles en relation

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello