Nadora Mag

Quels compléments pour éviter l’effet yo-yo après un régime ?

Comment déjouer « l’effet yo-yo » après un régime amaigrissant ? Ce fameux rebond tant redouté intervient comme un effet secondaire très fréquemment observé à la suite de régimes parfois trop stricts. La première démarche consiste à identifier la raison réelle qui engage à suivre un régime amaigrissant, puis d’identifier en toute honnêteté son degré de motivation, la plus saine étant bien-sûr de s’engager dans une perte de poids pour soi-même et non pour satisfaire autrui. Voici quelques pistes pour éviter au mieux de reprendre les kilos durement perdus.

Pourquoi fait-on le « yo-yo » ?

L’effet yo-yo correspond à une reprise potentielle du poids perdu (voire plus) dans les douze mois qui suivent la fin d’un régime amaigrissant.

Lors d’un régime hypocalorique, le métabolisme de base du corps, soit les besoins en énergie au repos indispensables pour faire fonctionner l’organisme, se ralentit. Pour cette raison, le corps stockera plus facilement les calories dès que l’on recommencera à se nourrir de manière habituelle : parce qu’il il a pris l’habitude d’en brûler moins !

En outre, la diète va créer un phénomène physiologique naturel de « mise en réserve » en prévision d’éventuelles futures restrictions. Aussi, la privation et la frustration peuvent engendrer des troubles du comportement alimentaire.

Jeune femme dégustant un café

Il existe plusieurs bons réflexes à intégrer au quotidien pour stabiliser son poids après un régime amincissant. Dans tous les cas, il est conseillé de prévoir une période de stabilisation de plusieurs semaines après un régime.  

Les meilleurs suppléments pour stabiliser son poids

Les brûleurs de graisse

Les « fat burners » sont destinés à accélérer le métabolisme de base en favorisant la combustion et le déstockage des graisses. Les compléments alimentaires pour la minceur sont des alliés à la fois pour la perte de poids en début de régime et dans la période de stabilisation car ils agissent en réduisant la taille des adipocytes, ce qui empêche le développement et le stockage des cellules graisseuses.

Des probiotiques pour rééquilibrer le microbiote intestinal

Des études ont démontré que la dysbiose (ou déséquilibre du microbiote intestinal) joue un rôle important dans le développement de l’obésité. Les chercheurs ont constaté que le microbiote de personnes obèses ne ressemble pas à celui de personnes de corpulence normale. De plus, après un régime, le microbiote des personnes obèses conserverait la mémoire de l’obésité passée, ce qui accélèrerait la reprise de poids. Cette mémoire s’effacerait en consommant de bonnes bactéries intestinales, ce que l’on appelle les probiotiques. Probiotiques 10+8 de Nadora apporte huit souches brevetées et garantissent dix milliards de micro-organismes par prise.

Des flavonoïdes

De même qu’un microbiote riche en bonnes bactéries va empêcher l’effet yo-yo, les chercheurs ont observé qu’une supplémentation en flavonoïdes pouvait permettre de ramener à la normale la dépense énergétique du corps, ce qui évite la prise de poids exagérée.

Des oméga-3

Ces alliés de la minceur sont des acides gras polyinsaturés essentiels, que l’organisme ne sait pas fabriquer et qui doivent être apportés par l’alimentation.
Rééquilibrer ce rapport permet de faciliter la combustion des graisses, notamment la graisse viscérale.

Les oméga-3 sont de bonnes graisses consommées en quantité moindre par rapport aux oméga-6.

Les ingrédients indispensables pour stabiliser son poids 

  • Les probiotiques
  • Les brûleurs de graisse
  • Les flavonoïdes
  • Les oméga-3 EPA-DHA
  • Les oligo-éléments : magnésium
  • Les protéines végétales

Du magnésium

Ce micronutriment indispensable au fonctionnement du corps, souvent en déficit dans l’organisme car très sensible au stress, permet de réguler la glycémie et le métabolisme des glucides et des graisses tout en équilibrant le système nerveux. Le citrate de magnésium, le bisglycinate de magnésium et l’aspartate de magnésium présentent la biodisponibilité la plus élevée.

Des protéines

Augmenter sa consommation de protéines, animales et/ou végétales, apporte beaucoup de bénéfices à l’organisme.

  • Elles augmentent la satiété
  • Elles réduisent la faim
  • Elles renforcent les muscles

Privilégiez les protéines maigres comme le blanc de poulet ou le poisson, et n’hésitez pas à varier entre le monde animal et végétal. Les protéines végétales ne surchargent pas les reins et ne produisent pas d’acide urique ni de cholestérol. Le soja, la spiruline, le moringa, les graines de chanvre, de courge et les haricots Azuki figurent parmi les ingrédients les plus riches en protéines végétales.

Jeune femme cuisinant un oeuf au plat

Conclusion

L’effet yo-yo est l’alternance de kilos perdus pendant un régime et les kilos repris à l’arrêt du régime. Suivre un régime demeure une démarche à ne pas sous-estimer. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à vous faire accompagner si besoin par un professionnel de la psychologie et un professionnel de la nutrition.

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16002798/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25884980/

Les articles en relation

0 Mon panier

Aucun produit

Choisissez votre point relais
Produit ajouté au panier
Connexion / Inscription
Vous n'avez pas encore de compte ?
Créer mon compte
Vous avez un compte ?
Hello